L'exsudation de la résine dans le bois de pin maritime (pinus pinaster) : étude et mise en place d'un système de prévention

par Thomas Cabaret

Thèse de doctorat en Physico-Chimie des Matériaux

Sous la direction de Bertrand Charrier.


  • Résumé

    Les travaux réalisés lors de cette thèse s’effectuent dans le cadre du projet FIXAPIN. Ce projet, financé par la région Nouvelle Aquitaine, est mené en collaboration avec différentes entreprises (Gascogne Bois, Bardage Bois Neoclin, Lesbats Scieries d’Aquitaine, Scierie Labadie et FPBOIS) spécialisées dans le domaine du sciage du bois de pin maritime et l'Institut technologique FCBA. L’objectif du projet est de limiter voire d’empêcher l’exsudation de la résine généralement observée sur la surface des planches de bois de pin maritime utilisées en extérieur comme bardage. L’exsudation de la résine est un frein important à l’utilisation de ce bois en extérieur et ces recherches s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue de la qualité des produits de la filière du pin maritime.Le bois de pin maritime peut présenter un taux de résine supérieur à 10 % de sa masse. La résine est constituée d’environ 70 % de colophane (fraction solide) et de 30 % d’essence de térébenthine (fraction liquide et volatile). À la suite d’essais préliminaires, les recherches réalisées lors de cette thèse se sont concentrées sur l’optimisation du cycle de séchage du bois afin de fixer la résine dans les planches. Les propriétés thermiques de la résine associée à des analyses physico-chimiques ont été étudiées afin de mettre en place des procédures de séchage optimisées ayant pour but d’augmenter la température de ramollissement de la résine à un seuil supérieur à la température maximum atteignable par un bardage extérieur.Les résultats ont permis de démontrer l’efficacité d’un séchage/traitement thermique du bois à haute température (> 120 °C) permettant d’envisager la poursuite de ces travaux aux échelles pilotes puis industrielles. De plus, des séchages longs à basse température (< 60 °C) peuvent également représenter une voie prometteuse concernant le séchage du bois en séchoir traditionnel.

  • Titre traduit

    The exudation of resin in maritime pine wood (pinus pinaster) : study and implementation of a prevention system


  • Résumé

    The work realised in the context of this thesis is carried out within the FIXAPIN project. This project, funded by the Nouvelle Aquitaine council, is carried out in collaboration with several companies (Gascogne Bois, Bardage Bois Neoclin, Lesbats Scieries d'Aquitaine, Scierie Labadie and FPBOIS) specialized in the sawing of maritime pine wood and the FCBA Technological Institute.The aim of the project is to limit or even to prevent the exudation of the resin generally observed on the surface of maritime pine wood boards used outdoors as wood siding. The resin exudation is a major constraint to the external use of this wood and this research project is part of a continuous improvement process of the maritime pine products quality.Maritime pine wood can have a resin amount greater than 10% of its mass. The resin consists approximately of 70% rosin (solid fraction) and 30% turpentine (liquid and volatile fraction). Based on preliminary tests, the research carried out during this thesis focused on optimizing the wood drying process in order to fix the resin in the wood boards. The thermal properties of the resin associated with physico-chemical analyses were studied in order to implement optimized drying procedures to increase the resin softening temperature to a threshold higher than the maximum temperature attainable by an exterior siding.The results have demonstrated the effectiveness of drying / heat treatment of wood at high temperature (> 120 ° C) to allow the pursuit of this work at pilot than industrial scales. Furthermore, long drying at low temperatures (<60 ° C) may also be a promising approach regarding the wood drying process in traditional kilns.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.