Approche multimodale de l'analyse du discours politique : l'exemple des Liberal Democrats.

par Robert Butler

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean Albrespit.


  • Résumé

    Tout énoncé consiste en un message, explicite ou implicite, qui met en relief les objectifs du locuteur et aiguille l’interlocuteur vers une réponse ou une interprétation attendue par le locuteur. Dans le cadre du discours politique, la parole du personnage politique a pour objectif de mettre l’interlocuteur et le spectateur de son côté. Le langage employé est donc très souvent persuasif. Les études montrent que la communication ne passe pas exclusivement par la communication verbale. Elles mettent en évidence la place occupée par la cognition dans toute communication. L’approche formaliste ne tient pas compte de la dimension psychologique de la communication, tandis qu’une approche psychologique ne tient pas compte de la cognition sans placer la communication dans une structure suffisamment élaborée. Dans le cadre théorique que nous avons choisi, le domaine de la cognition s’inscrit dans une approche conceptuelle. Par conséquent, il conviendra d’analyser non seulement la communication verbale mais aussi la communication non-verbale. Dans quelle mesure le message verbal passe-t-il par d’autres voies ? L’analyse procédera à la mise en relief de la dimension paralinguistique tant dans l’espace que dans le temps : geste, regard, posture.La montée au pouvoir du Parti conservateur au Royaume-Uni en 2010 a donné lieu à la première coalition britannique depuis 1945. C’est la participation de son adversaire, les Liberal Democrats, qui a suscité de nombreux débats sur la faisabilité d’une coalition en raison d’un décalage idéologique important. Il sera donc indispensable d’analyser le contexte politique par rapport à la nature du discours. Pour ce faire, il conviendra d’adopter une approche cognitive de l’analyse du discours. Dans quelle mesure les phénomènes linguistiques et paralinguistiques sont-ils volontaires ou involontaires ? Dans quelle mesure existe-t-il une concordance entre les différents phénomènes observés ? L’approche multimodale permettra de montrer le rapport entre sémantique, phonologie, lexique et grammaire afin de mesurer la pertinence du discours. Les théories cognitivistes élaborées par Leonard TALMY et Ronald LANGACKER seront le point de départ de cette approche conceptuelle. Celle-ci permettra d’aboutir à une analyse de tous les éléments linguistiques et paralinguistiques en fonction de la situation d’énonciation : discours, entretien, débat.

  • Titre traduit

    A multimodal approach to political discourse analysis : the case of the Liberal Democrats


  • Résumé

    Every utterance is composed of an implicit or an explicit message which highlights the speaker’s aims and steers the interlocutor towards a response or an interpretation intended by the speaker. In the field of political discourse, the objective of the politician’s discourse is to make the interlocutor and the spectator take a partisan view. Consequently, the language used is often persuasive. Studies have shown that communication is not exclusively verbal. They reveal the role of cognition in all forms of communication. A formalist approach does not take into account the psychological dimension of communication, while a psychological approach fails to account for cognition by not addressing communication within a sufficiently detailed linguistic context. In the framework that we have chosen, the cognitive domain is located within a conceptual approach. As a result, it is necessary to analyse both verbal and non-verbal communication. To what extent is the spoken message transmitted through other means? Our analysis will highlight the paralinguistic dimension of language both in space and time – gesture, gaze and posture. The electoral success of the Conservative Party in the United Kingdom in 2010 gave rise to the first British coalition government since 1945. The role played by the party’s opponent, the Liberal Democrats, has led to many debates about the feasibility of a coalition due to the ideological divide. It is therefore essential to examine the political context with regard to the type of discourse. In order to achieve this, we have chosen a cognitive approach to discourse analysis. To what extent are the linguistic and paralinguistic phenomena intended or unintended? To what extent is there any coherence between these different observable phenomena? A multimodal approach will help us to identify the link between semantics, lexis and grammar in order to determine the relevance of the discourse. A number of theories of cognitive linguistics and Critical Discourse Analysis form the basis of our conceptual approach, with particular emphasis on the cognitive dimension put forward by Leonard Talmy. This will enable us to analyse all the linguistic and paralinguistic features of discourse, depending on different situations which include speeches, interviews and debates.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.