Langue basque, identités et territoire. Logiques d'action et mobilisations collectives autour de la scolarisation en Basque

par Maite Lagrenade

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Francis Jauréguiberry.


  • Résumé

    Au Pays Basque de France, le nombre de bascophones ne cesse de diminuer. Pour autant, les dernières enquêtes sociolinguistiques présentent, chez les plus jeunes générations, une progression du nombre de locuteurs. Ce phénomène est en grande partie lié à la scolarisation en basque qui ne cesse de se développer. Entre les rentrées scolaires de 2004 et de 2016, les trois filières principales de l'enseignement en basque (bilingue publique, bilingue privée et immersion en ikastola) ont connu une augmentation de leurs effectifs de 68% tandis que le nombre d'enfants scolarisés au Pays Basque de France n'augmentait que de 6%. À l'heure où les échanges mondiaux favorisent l'acquisition de langues internationales, le succès de l'apprentissage d'une langue régionale interroge. Dans le cadre d'une intervention sociologique (qui a consisté à réunir 5 fois, durant près de deux heures, 5 groupes d’une dizaine de participants), nous avons, avec des parents ayant scolarisé leurs enfants en basque, analysé leurs pratiques. Nous avons ainsi pu définir le sens social de ce choix qui leur semblait a priori évident et personnel. En plus d’une volonté de s'inscrire dans la transmission de cette langue identitaire ou du fait de bénéficier des avantages liés au bilinguisme précoce, les parents rencontrés donnent une dimension plus militante à leur choix, dimension sous-tendue notamment par des principes universels (égalité des langues, respect des cultures, préservation du patrimoine mondial, etc.). Mais cet engouement pour la scolarisation en basque peut aussi se comprendre comme la volonté d'être acteur d'un nouveau projet social. Il apparaît que le choix de la scolarisation en basque n’est pas porté par une seule motivation mais relève d'une expérience sociale qui combine ces différentes logiques d'action. Nous cherchons dans cette thèse à identifier et analyser la pluralité des motivations évoquées par les parents, et à comprendre les liens qui les unissent dans une même expérience sociale.

  • Titre traduit

    Basque Language, identities and territory. Logic of social action and collective mobilization about school in Basque.


  • Résumé

    In French Basque Country, the number of Basque speakers keeps decreasing. Yet, the last socio-linguistic surveys show that the number of speakers increases among the youngest generations. Such a growth is partly related to the growing enrolment of children in schools in Basque. Between the school years 2004 and 2016, the three main branches of schooling in Basque (the public one, the private one, and the immersive one in ikastola) show a dramatic increase of 68% of the number of pupils in French Basque Country, whereas the total number of pupils increases by 6% only. While globalisation strengthens international languages, the growing popularity for placing young children in schools in Basque in order to acquire a regional language is challenging.Thanks to a sociological intervention (which consisted in bringing together 5 groups of about 10 parents, and meeting them 5 times each, for 2 hours) we co-analysed the practices of parents who decided to place their children in schools in Basque. This way, we defined the social meaning of their choice, which, at first, could appear obvious and personal to them.The parents involved in the sociological intervention want to take part in the transmission of an identity-sensitive language. They want to take advantage of an exposure to a bilingual learning from an early age. But they also show a sort of activism by assuming universal principals (such as equality between languages, respect for cultures, preservation of the world’s heritage, etc.). Finally, the will to take an active part in a new social project can also be considered as a driver of the desire to place their children in schools in Basque.It appears that the choice to place children in schools in Basque is never driven by a single reason only. The motivation stems from a sociological experience that articulates the different logics previously mentioned. Here, we look for identifying and analysing the diversity of the reasons the parents give, and understanding the system that relates those reasons in a same social experience.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.