Une approche pour une évaluation économique des décisions opérationnelles et tactiques : mise en œuvre sur la Supply chain de l’OCP

par Kawtar Retmi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre Féniès et de Janah Saadi.


  • Résumé

    OCP est une grande entreprise marocaine spécialisée dans l’extraction de minerai de phosphate, cette entreprise a élargi ses activités vers la production de fertilisants phosphatés selon un processus de transformation chimique. Dans le cadre de notre recherche, nous nous intéressons au pilotage économique d’une chaine logistique hybride (la plateforme chimique Jorf). Cette chaine logistique est constituée d’un ensemble articulé de chaine logistique discrète et chaine logistique continue organisant les processus de transformation du fournisseur jusqu’au client final. Les chaînes logistiques hybrides combinent des processus discrets et continus. Dans un premier temps, nous nous sommes focalisé sur la représentation du fonctionnement physique. Donc, un modèle de simulation qui permet de reproduire ce fonctionnement a été réalisé à partir de la cartographie de processus que nous avons fait. La technique de Modélisation / Simulation mobilisable dans le cadre de la modélisation de ce type de chaîne logistique est la Simulation à Événements Discrets (SED) qui permet de reproduire le fonctionnement opérationnel de la CLH.En travaillant à la commande, ceci implique un contrôle de gestion spécifique avec une définition d’un référentiel dynamique qui va dépendre du modèle de simulation. Ce référentiel est utilisable par le système interactif d’aide à la décision (SIAD) du contrôle de gestion afin d’améliorer la prise de décision. Donc, il faut, ensuite, mesurer l’impact économique, évaluer les alternatives décisionnelles et analyser les écarts. Pour ce faire, il faut s’appuyer sur une comptabilité de gestion fondée sur une seconde modélisation / simulation afin de proposer un modèle de coût. Cette seconde simulation, repose sur une représentation plus fine des processus dans une perspective de reporting financier périodique et doit permettre de mieux apprécier les inducteurs de coûts. Dans ce contexte, nous avons choisi la méthode de valorisation Activity Based Costing (ABC). En outre, dans la cartographie des processus, chaque étape de production impliquant un changement de processus et contribuant à son discrétisation représente un événement déclencheur mettant en évidence un inducteur de coût. Nous avons ainsi traité chaque processus au niveau de la Business Unit (BU) "acide" et au niveau de la BU "engrais" afin de déterminer les inducteurs utilisés pour répartir les dépenses. Notre modèle ABC sert donc à mesurer la création de valeur pour chacun des BUs de la CLH et il est capable de prendre en compte toutes les sorties et entrées de chaque entité de traitement.Par la suite, notre but est d’explorer l’intégration de la notion de coût dans le modèle de simulation. La limite de la simulation à événements discrets se manifeste dans le niveau d'informations fourni sur les coûts. Pour évaluer les coûts de production, et l'influence de la diversité de scénario de production, les coûts variables doivent être inclus. Ceci peut être fourni par la combinaison de la simulation à événements discrets avec la méthode ABC. Donc, nous avons proposé une approche qui sera mise en œuvre dans le contexte de la CLH de l’OCP. Cette approche va prendre en compte le couplage entre ABC et SED avec toutes les règles de traduction pour pouvoir, à partir du système de contrôle de gestion existant qui est associé à des centres de coûts par entité fonctionnelle, passer à des BUs orientées processus industriels. Elle va également nous permettre de structurer les indicateurs de performance du flux physique et financier sous la forme d’un tableau de bord

  • Titre traduit

    An approach to economic evaluation of operational and tactical decisions : implementation on the OCP supply chain


  • Résumé

    OCP SA is Morocco’s largest company. It is widely considered as owning some 60% of phosphate world reserves and is engaged in a process of Supply Chain control. Initially specialized in phosphate ore extraction, OCP SA has expanded, few years ago, its activities to include production of phosphate fertilizers using chemical processing. Under our research project, we focus on economic management of OCP’s Hybrid Supply chain (HSC). A HSC comprises multiple interrelated discrete and continuous processes together forming an integrated process from the supplier down to the end customer. In such a system, the production rationale includes both batch and flow models. Each discrete or continuous process seeks to capture part of the value created by the organizational collaboration performed either in internal supply chains made up of business unit or in external ones made up of legally independent entities.At first, we focused on the representation of physical functioning. So a simulation model that allows us to reproduce this functioning has been done from the process mapping we have done. The modeling / Simulation technique mobilized in the modeling framework of this type of supply chain is the Discrete Event Simulation (DES) which allows reproducing the operational functioning of the HSCBy working on the command, this implies a specific management control with a definition of a dynamic repository that will depend on the simulation model. This repository can be used by the interactive decision support system of management control in order to improve decision-making. Therefore, we must measure the economic impact, evaluate the decision-making alternatives and analyze the gaps. To do this, it is necessary to rely on a management accounting based on a second modeling / simulation in order to propose a cost model. This second simulation relies on a finer representation of the processes in a perspective of periodic financial reporting and must allow better appreciate the cost drivers. In this context, we have chosen the Activity Based Costing (ABC) method. In addition, in process mapping, each production step involving a process change and contributing to its discretization represents a triggering event highlighting a cost driver. We have thus processed each process at the level of the "acid" BU and at the level of the "fertilizer" BU to determine the inductors used to allocate the expenses. Our ABC model is therefore used to measure the value creation for each BUs of the HSC and it is able to take into account all the outputs and inputs of each processing entity.Later, our aim is to explore the integration of the notion of cost in the simulation model. The limit of the discrete event simulation is manifested in the level of information provided on costs. To assess production costs, and the influence of the diversity of production scenario, variable costs must be included. This can be provided by the combination of the discrete event simulation with the ABC method. So we have proposed an approach that will be implemented in the context of the OCP HSC. This approach will take into account the coupling between ABC and SED with all the translation rules to can, from the existing management control system that is associated with a functional unit cost centers, go to the BUs oriented industrial processes. It will also enable us to structure the physical and financial flow performance indicators in the form of a scorecard


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.