La prégnance de l'imaginaire méditerranéen dans l'œuvre de Camus : au confluent du mythe, de l'utopie et de l'Histoire

par Fathi Selmi

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Myriam Boucharenc.

Le président du jury était Jean-Marc Moura.

Le jury était composé de Myriam Boucharenc, Jean-Marc Moura, François Berquin, Pierre-Louis Rey.

Les rapporteurs étaient François Berquin, Pierre-Louis Rey.


  • Résumé

    La Méditerranée est une riche matière mythique dans l’œuvre et l’imaginaire du premier Camus. Elle essaime notamment dans ses écrits de jeunesse de manière à prendre les allures d’un mythe primordial et fondateur où se consacrent les noces de l’homme avec le monde. Signe d’un accord profond mais ambivalent, le mythe méditerranéen tel qu’il se déploie dans l’œuvre du premier Camus se nourrit d’une part d’un imaginaire solaire et radieux ; d’autre part, il repose sur des tensions permanentes avec des notions corollaires comme l’Histoire et l’utopie. A contre-courant du mouvement destructeur et meurtrier de l’Histoire en marche, Camus brosse au cœur des années 1930 un mythe idyllique de la colonie, sorte d’utopie qui se désintéresse des tensions raciales et communautaires du moment. Si l’œuvre naissante chante avec des accents ivres les joies prodiguées par les rivages heureux de la terre originelle, l’Algérie, certains textes de l’auteur laissent entrevoir la menace grandissante qui plane sur l’avenir de cette patrie de l’âme et le frémissement de l’auteur à l’idée de la perdre irrémédiablement. D’où le déchirement et l’oscillation de Camus entre le rêve méditerranéen auquel il se laisse aller, à maints endroits de son œuvre, et l’exigence de lucidité quant à la réalité coloniale du pays natal.

  • Titre traduit

    The pregnancy of the mediterranean imaginary in the artwork of Albert Camus : a mid-way between the myth, the utopia and the History


  • Résumé

    The Mediterranean is a rich mythical subject in the imagination of the first Camus. It spreads in particular in his youthful writings so as to take on the appearance of a primordial and founding myth. Sign of a deep but ambivalent agreement, the Mediterranean myth as it unfolds in the works of the first Camus feeds on the one hand from a solar and radiant imagination; on the other hand, it is based on permanent tensions with corollary notions such as history and utopia. A counter-current of the destructive movement of history, Camus brushes in 1930 years an idyllic myth of the colony, a kind of utopia that is losing interest in racial and community tensions of the moment. If his works sing the joys lavished by the happy shores of the original land, Algeria, some texts of the author suggest the growing threat to the future of this homeland and the thrill of the author at the thought of losing it irremediably

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.