Approches systémiques dans le dessin c. 1965-1975

par Diamantina Pandi

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Fabrice Flahutez.

Le président du jury était Christophe Genin.

Le jury était composé de Fabrice Flahutez, Christophe Genin, Marianne Jakobi, Fabien Danesi, Sarah Wilson.

Les rapporteurs étaient Christophe Genin, Marianne Jakobi.


  • Résumé

    Ce projet de thèse vise à explorer les réalisations artistiques ainsi que les approches critiques et théoriques du concept complexe de « système » en lien avec les transformations du dessin entre 1965 et 1975. Le discours autour de la notion de « système » prévaut dans le monde de l’après-guerre, notamment dans les années 1960 et 1970. L’ « esthétique des systèmes » telle que théorisée par le critique d’art Jack Burnham dans son article « Systems Aesthetics » publié dans Artforum en 1968, qui signale la transition radicale d’une culture orientée vers les objets vers une culture orientée vers les systèmes, constitue notre point de départ. Nous examinons la notion du système en essayant de mettre en lumière les interconnexions entre les théories de l'information et des systèmes, le modèle cybernétique, le « tournant linguistique » dans la période 1965-1975. Au cours de cette période, le dessin devient un champ privilégié pour le développement des méthodologies systémiques. A travers les cas de onze artistes, Sol LeWitt, Mel Bochner, Hanne Darboven, Dorothea Rockburne, Robert Morris, Alighiero Boetti, John Latham, Bernar Venet, Lee Lozano, Stanley Brouwn et William Anastasi, nous examinons les expérimentations artistiques autour de « systèmes de dessins » : des systèmes linguistiques et arithmétiques, des systèmes auto-poïétiques, ainsi que des stratégies systémiques se déroulant dans le contexte spatiotemporel. En se focalisant sur l’hétérogénéité et la diversification de ces pratiques, nous analysons les traductions formelles et conceptuelles du dessin qui manifestent l’autonomisation et la reconceptualisation de ce medium durant la période examinée.

  • Titre traduit

    Systemic approaches to drawing c. 1965-1975


  • Résumé

    This thesis aims at exploring the artistic realizations as well as the critical and theoretical approaches of the complex and multidimensional concept of "system" in relation to the transformation of drawing between 1965 and 1975. The discourse around the notion of “system” prevails the post-war world, especially in the 1960s and 1970s. The aesthetics of systems, as theorized by art critic Jack Burnham in his article “Systems Aesthetics” published at the Artforum in 1968- which signals the radical transition from an object-oriented culture to a systems-oriented culture - is the starting point of this thesis. We examine the notion of the system by attempting to highlight the interconnections between information and systems theories, the cybernetic model, the “linguistic turn” and its implications for the development of conceptual artistic practices in the period 1965-1975. In this period, drawing became a privileged field for the development of systemic methodologies. Through the cases of eleven artists, Sol LeWitt, Mel Bochner, Hanne Darboven, Dorothea Rockburne, Robert Morris, Alighiero Boetti, John Latham, Bernar Venet, Lee Lozano, Stanley Brouwn and William Anastasi, this thesis examines the artistic experimentation on “systems of drawings”: linguistic and arithmetic systems of diagrammatic order, autopoietic systems, as well as systemic strategies that take place in the spatiotemporal context. By focusing on the heterogeneity, the diversification and the hybridization of these practices, the thesis analyzes the formal and conceptual translations of the drawing which demand the autonomisation and the reconceptualisation of this medium in the period that we examine

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.