On tashlhit root structure and its implications for the organization of the lexicon

par Fatima El Hamdi

Thèse de doctorat en Sciences du langage - Linguistique

Sous la direction de Sophie Wauquier-Gravelines et de Karim Bensoukas.

Soutenue le 24-11-2018

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Structure formelle du langage (équipe de recherche) .

Le président du jury était Yamina El Kirat El Allame.

Le jury était composé de Mohamed Lahrouchi, Nourddine Amrous, Adam Ussishkin.

Les rapporteurs étaient Sabrina Bendjaballah, Rachid Ridouane.

  • Titre traduit

    La structure de la racine en tachelhit et ses implications pour l’organisation du lexique


  • Résumé

    Le rôle des théories morphologiques dans la compréhension de l’organisation et de la structuration du lexique a été le sujet d'un certain nombre de travaux de recherche. Le travail présenté ici constitue une contribution à ce domaine de recherche. Nous avons étudié la notion de la racine en amazighe, plus particulièrement en tachelhit et nous avons tenté de répondre à deux questions principales. Nous nous sommes demandé si la racine est une unité morphologique représentée dans le lexique du tachelhit et si elle est exclusivement consonantique. A cette fin, nous avons étudié sa structure et ses propriétés lexicales. Nous avons mis en évidence la possibilité de l’existence de deux types de racines : des racines consonantiques, qui ne contiennent que des consonnes, telle qu’elle sont envisagées classiquement en berbère ; mais également des racines vocaliques qui contiennent des voyelles et des consonnes. L’originalité de nos travaux repose sur une double validation de cette hypothèse. En effet, à côté des arguments morphologiques en faveur de l’existence des racines vocaliques en tachelhit, nous avons mené, de manière inédite en amazighe, une étude psycholinguistique montrant que ces racines sont effectivement disponibles en perception et traitées par des locuteurs natifs du tachelhit. Les données analysées s’appuient sur l’étude de la variété d’amazighe parlée dans la zone d’Ighrem N'Ougdal et de ses environs. Ces endroits où nous avons recueilli les données sont largement représentatifs du tachelhit.


  • Résumé

    The role of morphological theories in understanding how the lexicon is organized has been the topic of research of a number of studies. This topic brings two contrasting views to the fore. Some researchers claim that the lexicon consists of independent polymorphemic words with no need of a decomposition theory, while others argue that polymorphemic words are decomposed into morphemes among which we cite the base form or the root In the present work, we contributed to the debate on the two views on morphological theory and discussed the theoretical implications for the organization of the lexicon. We tried to investigate the notion of roots in Amazigh, more particularly in Tashlhit and we attempted to answer two main research questions. First, is the root a morphological unit in the Tashlhit lexicon? Second, is the root exclusively consonantal in Tashlhit? With this end in view, we investigated the lexical properties of root structure in Tashlhit by distinguishing between two types of roots, the vocalic and the consonantal. We provided arguments supporting the claim that in addition to consonantal roots, the Tashlhit lexicon consists of roots that have vowels and consonants alike.The novelty of this dissertation is that it discusses the significance of the root from a perspective that is not only purely morphological but also psycholinguistic. We presented further arguments for the presence of vowels in Tashlhit roots and also conducted, for the first time in Amazigh studies, priming experiments to examine language processing. The data analyzed comes essentially from the variety spoken in Ighrem N’Ougdal area and its surroundings, a place which is largely representative of the Tashlhit language.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.