L'atomismo dei Democritei

par Ivan Lepri

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre-Marie Morel et de Francesco Fronterotta.

Soutenue le 26-03-2018

à Paris 1 en cotutelle avec l'Università degli studi La Sapienza (Rome) , dans le cadre de École doctorale Philosophie (Paris) , en partenariat avec Laboratoire Sciences philosophie histoire (Paris) (équipe de recherche) , Università degli studi La Sapienza (Rome) (Etablissement d'accueil) et de Laboratoire Sciences philosophie histoire (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Tiziano Dorandi.

Le jury était composé de Pierre-Marie Morel, Francesco Fronterotta, Maria Michela Sassi.

Les rapporteurs étaient Stefano Maso, Marie-Pierre Noël.

  • Titre traduit

    L'atomisme chez les Démocritéens


  • Résumé

    Le travail présente une analyse systématique des témoignages et des fragments concernant les philosophes atomistes, «élèves» de Leucippe et Démocrite de Abdère. L'objectif poursuivi dans cette thèse est de fournir une définition adaptée et dans la mesure du possible cohérente de ce qu'on entend par «Democritéens» ou «atomiste antique» après Démocrite, mais également de montrer que une définition pareille ne peut pas être séparée de l'analyse de la diffusion de l'atomisme dans la Grèce orientale et les territoires de la Syrie, de l'Égypte et probablement de la Phénicie. Séparée du milieu thrace originaire que, à part Leucippe et Démocrite, inclut vraisemblablement également Métrodore de Chio, la « phase » historique de l'atomisme du IV-Ill siècle av. J.-C. présente des caractères inédits pour la spéculation de Leucippe et Democrite. Il n'est pas seulement nécessaire d'examiner la vie et la pensée de ces atomistes à la lumière de la position aux cours d'Alexandre et de ses épigones dans le IV siècle av. J.-C., mais aussi par rapport à la culture égyptienne de matrice alchimique qui «reçoit» l'atomisme de Democrite. Par rapport aux « plusieurs voix » qui la théorie de l'ancien atomisme prendra dans un cadre bien transformé, il est nécessaire de garder la définition de «atomisme» et «Democritéens» en contrepartie d'une exigence méthodologique et historico-philosophique. L'analyse de la pensée de ces philosophes présente, en effet, des caractères compréhensibles à la lumière du lien existant chez Démocrite entre éthique et physique. Encore : la théorie de la connaissance de type «obscure» (σκοτίη) est un concept qui se révèle essentiel pour le chercheur qui veuille comprendre certains passages de la spéculation de ces atomistes postérieurs.

  • Titre traduit

    The Atomism among the Democreteans


  • Résumé

    The work is a systematic analysis of the testimonies and the fragments about the ancient atomists, “pupils” of Leucippus and Democritus. The aim of the thesis is to propose an appropriate meaning of the “democriteans” or “ancient atomist” after Democritus, also considering that these terms cannot be separated by the diffusion of this philosophy in the areas of Eastern Greece, Syria, Egypt and, probably, Fenicia. In the 4th-3rd c. BC the historical phase of the atomism is different from the original Thracian context, that includes Leucippus, Democritus and also Metrodorus of Chios, and it shows unprecedented aspects for the leucippean and democritean speculation. The study of these atomists’ life and theory has to consider their role within the court of Alexander and his Epigeons in the 4th c. BC, and the alchemic Egyptian culture “receiving” the atomism. In this new and mutated context the leucippean-democritean theory will have "many voices", otherwise the terms 'atomism' and “democritean” still need to be used according to methodological, hystorical and philosophical demands. The theory of these philosophers, in fact, can be understood only in the light of the democritean connection between physics and ethics. Furthermore the epistemological theory of Democritus concerning the obscure knowledge (σκοτίη) represents a fundamental concept for the scholars to understand many aspects of the speculation of these later ancient atomists.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.