Fibules en contexte cultuel : étude d'une catégorie d'offrandes en Gaule du milieu du IIe s. av. J.-C. au IVe siècle de notre ère

par Samantha Heitzmann

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Olivier de Cazanove.

Soutenue le 15-12-2018

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Martine Joly.

Le jury était composé de Olivier de Cazanove, Clarisse Prêtre, Véronique Rey-Vodoz.

Les rapporteurs étaient William Van Andringa.


  • Résumé

    Il n'existe à ce jour aucune monographie d'ensemble sur la répartition des offrandes dans les lieux de culte de la Gaule romaine, notamment des objets de parure. Cette thèse vise à combler cette lacune en prenant en considération les fibules en contexte cultuel, alors que celles-ci ne sont bien souvent envisagées que comme des objets de la vie quotidienne et étudiées en tant que telles. L'offrande de fibules est examinée à partir de leur distribution spatiale intrasite par phase de fréquentation, et ce sur l'ensemble des lieux de culte de la Gaule du 11e siècle av. J.-C. jusqu'au IV" siècle de notre ère. Ce travail est réalisé grâce à des cartes de répartition et aux outils statistiques de sériation. Cette analyse est complétée par l'étude typo-chronologique de l'ensemble des fibules répertoriées et par l'étude des associations de mobilier dans l'espace cultuel, en mettant plus particulièrement l'accent sur l'ensemble des objets de parure, afin d'identifier des pratiques religieuses spécifiques et de travailler sur l'offrande possible d'éléments aujourd'hui disparus comme les vêtements. Sont examinés entre autres les modes de dépôt des fibules, leur symbolique, leur lien éventuel avec certaines divinités, ou bien encore s'il s'agit d'offrandes individuelles ou collectives. Enfin, ce travail permet d'étudier les continuités et les ruptures entre les pratiques cultuelles de la fin de la période celte (LTD) et celles d'après la conquête césarienne, afin d'approfondir notre connaissance du processus de romanisation dans les provinces gauloises.

  • Titre traduit

    Fibulas in cult context : study of a category of offerings in Gaul 2nd century BC - 4th century AD


  • Résumé

    To date, there is no full monograph on the distribution of offerings in sanctuaries in roman Gaul, including ornaments. This thesis aims to fill this gap by taking into consideration the fibulas in cult context, white these are very often considered as objects of everyday life and studied as such. The fibulas's offering is examined from their intrasite spatial distribution by phase of attendance, and this on ail the sanctuaries of Gaul of the 2nd century BC to the 4th century AD. This work is done through distribution maps and statistical serialization tools. This analysis is complemented by the typo-chronological study of ail fibulas listed and by the study of furniture associations in the sanctuaries, with particular accentuation on ail objects of ornament, so that to identify specific religious practices and to work on the possible offering of elements that have now disappeared, such as clothing. Among other things, the modes of fibulas's deposit, their symbolism, their possible link with certain deities, or even individual or collective offerings are examined. This work finally allows to study the continuities and ruptures between the cult practices of the end of the Celtic period (LTD) and those after the Cesarean conquest, in order to deepen our knowledge of the process of romanization on the Gallic provinces.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.