French spatial inequalities in an historical perspective

par Florian Bonnet

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Hippolyte d' Albis.

Soutenue le 11-12-2018

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Paris-Jourdan Sciences Économiques (équipe de recherche) et de Paris-Jourdan Sciences Économiques (laboratoire) .

Le président du jury était Magali Barbieri.

Le jury était composé de Hippolyte d' Albis, Lionel Kesztenbaum, Josselin Thuilliez.

Les rapporteurs étaient Farid Toubal, Ryan Edwards.

  • Titre traduit

    Les inégalités spatiales en France : une analyse historique


  • Résumé

    Cette thèse a un double objectif. En premier lieu, elle présente les méthodes ayant permis de construire deux bases de données historiques relatives aux départements français. La première met à disposition les tables de mortalité départementales sur la période 1901-2014. La seconde permet de disposer des distributions départementales de revenu sur la période 1960-2014. En second lieu, cette thèse présente les travaux issus de l'utilisation conjointe de ces deux bases de données et d'autres statistiques: ils concernent aussi bien les dynamiques longues des inégalités spatiales que certains évènements historiques. Ainsi, l'analyse de la répartition spatiale de la population depuis le milieu du 19eme siècle permet de comprendre à la fois la dynamique induite par l'exode rural, mais aussi par les nouvelles tendances des migrations d'aujourd'hui, différentes selon les âges. L'analyse des inégalités de mortalité depuis 200 ans montre quant à elle que les inégalités ont largement baissé depuis la fin du 19ème siècle, alors que la géographie de la surmortalité a profondément changé. Enfin, l'analyse des inégalités spatiales de revenus révèle une baisse continue des inégalités depuis les années 1920, baisse qui n'intervient que depuis 1950 si l'on introduit les inégalités de mortalité dans un indicateur synthétique de bien-être. La thèse se conclut par l'analyse des migrations internes durant la seconde guerre mondiale : leur caractère à la fois massif et à destination de la zone libre témoigne aussi bien de l'impact qu'a eu cet évènement sur la démographie française que de la formidable quête de la liberté des français de l'époque, peu entravée par la ligne de démarcation.


  • Résumé

    This thesis has a dual purpose. First, it presents the methods used to build two new historical databases relating to departments. The first database provides the departmental lifetables for the period 1901-20-14. The second database provides the departmental distributions of income over the period 1960-2014. Second, this thesis presents the first work resulting from the joint use of these two databases and other statistics: they concern both the dynamics of spatial inequalities and some specific historical events. Thus, the analysis of the spatial distribution of the population since the middle of the 19th century allows to understand the dynamics induced by the rural exodus, but also by the new trends of today's migrations. The analysis of mortality inequalities over the last 200 years shows that inequalities have fallen dramatically since the end of the 19th century, while the geography of excess mortality has changed. Finally, the analysis of spatial income inequalities reveals a continuous decline since the 1920s. This decline occurred only since 1950 spatial inequalities are observed using a synthetic indicator of welfare, combining both mortality inequalities and income inequalities. The thesis ends with the analysis of internal migrations during the Second World War: these migrations were massive, and clearly oriented towards the free zone. These results testify both to the impact of this event on French demography, and to the quest for freedom of the French of that time, little hampered by the demarcation line.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.