Devenir révolutionnaire à Alexandrie : contribution à une sociologie historique du surgissement révolutionnaire en Egypte

par Youssef El Chazli

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Isabelle Sommier.

Le président du jury était Nicolas Mariot.

Le jury était composé de Isabelle Sommier, Mounia Bennani-Chraïbi.

Les rapporteurs étaient Salwa Ismail, Olivier Fillieule.


  • Résumé

    Cette thèse contribue à une sociologie historique du surgissement révolutionnaire en Égypte, à travers une approche localisée et à l'échelle individuelle. Le surgissement révolutionnaire renvoie à une séquence d'interactions dont l'issue, contingente, peut donner lieu à un basculement général de l'ordre politique. Afin de rendre compte des mécanismes concrets dont sont faits ces séquences, cette recherche se fonde sur l'étude des engagements de révolutionnaires et de novices dans la deuxième ville d'Égypte, Alexandrie, lors de la « révolution du 25 janvier 2011 ». Ces engagements sont analysés à l'aune des transformations politiques, économiques et culturelles que l'Égypte a connues depuis les années 1980 et, plus précisément, le renouveau protestataire qui marque la décennie 2000. Faisant usage d'une multitude de sources et de données (entretiens, observations, traces numériques, revues de presse, corpus de photographies et de vidéos), cette thèse permet de renouveler notre compréhension des phénomènes révolutionnaires et de la manière dont ils émergent. Plus précisément, on y voit comment, à rebours des analyses globalisantes et réifiantes des processus révolutionnaires, on ne peut comprendre la dynamique d'émergence d'une crise sans en revenir aux paramètres situationnels et, surtout, aux dynamiques locales de chaque cas. Par ailleurs, en focalisant l'attention sur la ville d'Alexandrie, cette thèse contribue à ouvrir un chantier de recherche sur cette grande métropole méditerranéenne qui reste sous-étudiée.

  • Titre traduit

    Becoming revolutionary in Alexandria : a contribution to a historical sociology of revolutionary emergence in Egypt


  • Résumé

    This thesis contributes to a historical sociology of revolutionary emergence in Egypt, through a localized and micrological approach. The revolutionary emergence refers to a sequence of interactions, always contingent, which can give rise to a sudden breakdown of a political regime. ln order to give an account of the concrete mechanisms constituting these sequences. This research is based on the study of the careers of revolutionaries and novices in Egypt's second city, Alexandria, during the "revolution of 25 January 2011". These political commitments are analyzed in the light of the political, economic and cultural transformations that Egypt has undergone since the 1980s and, more specifically, the renewal of protest activities that marked the decade 2000. Using a multitude of sources and data (interviews, observations, digital traces, press reviews, photographs and videos), this thesis allows us to renew our understanding of revolutionary phenomena and how they emerge. More precisely, we see how, against the background of globalizing and reifying analyses of revolutionary processes, we cannot understand the dynamics of the emergence of a crisis without returning to the situational parameters and, above all, to the local dynamics of each case. Moreover, by focusing attention on the city of Alexandria, this thesis contributes to opening a research avenue on this important Mediterranean metropolis which remains under-studied.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.