Freins et leviers à une réduction d’utilisation des antibiotiques en élevage bovin liés à l’organisation économique des filières, aux systèmes d’exploitation et au conseil.

par Axelle Poizat

Thèse de doctorat en Economie de la santé animale

Sous la direction de Christine Fourichon et de Florence Bonnet Beaugrand.

Le jury était composé de Christine Fourichon, Florence Bonnet Beaugrand, Sébastien Assié.

Les rapporteurs étaient Elodie Rouvière, Didier Raboisson.


  • Résumé

    Réduire les usages d’antibiotiques est un des leviers principaux pour contrer l’avancée de l’antibiorésistance qui menace l’efficacité du traitement des maladies bactériennes humaines et animales. En filières bovin laitier et jeunes bovins de boucherie, deux maladies de production sont responsables des principaux usages d’antibiotiques, respectivement les mammites et les maladies respiratoires. L’objectif de la thèse a été d’identifier auprès des acteurs des filières des verrous limitant l’amélioration des pratiques la diminution de l’utilisation d’antibiotiques, puis d’identifier des leviers d’action. En élevage de jeunes bovins de boucherie, des entretiens auprès d’acteurs de la filière (éleveurs et responsables) et des enquêtes auprès d’éleveurs ont permis d’identifier que l’organisation de la filière est un des principaux verrous. Cependant, les caractéristiques des systèmes d’exploitations et les compétences des éleveurs constituaient également une potentielle limite. En élevage bovin laitier, des entretiens ont permis de montrer que les perceptions et connaissances des éleveurs semblaient être un des freins majeurs à l’amélioration des pratiques, le système d’exploitation semblant intervenir à la marge. En élevage bovin allaitant, des leviers permettant d’améliorer la coordination entre les acteurs de la chaîne de valeur ont été identifiés. En élevage laitier, un programme innovant de formation et de conseil a été évalué dans le cadre d’une étude d’intervention, montrant une amélioration des connaissances et perceptions des éleveurs sur la prévention et l’utilisation des antibiotiques.

  • Titre traduit

    Limitation and levers to a reduction of antibiotic use in cattle sector related to the economic organisation of sectors, of farming systems, and of advice.


  • Résumé

    Reducing antibiotic use is one of the main levers to limit the increase of antimicrobial resistance, which threatens the effectiveness of the treatments of human and animal bacterial diseases. In dairy and young beef bull sectors, antibiotics are mainly used to control two production diseases, respectively mastitis and bovine respiratory diseases (BRD). The objective of the thesis was to identify with sectors’ stakeholders’ limitations for the improvement of antibiotic use practices, then to identify levers of action. In the young beef bulls’ sector, interviews with stakeholders and farmers showed that the organization of the value chain, because of its potential influence on BRD risk factors, was one of the main limitation identified. However, the characteristics of farming systems and farmers’ skills were also a potential limitation. In the dairy sector, interviews have shown that farmers’ perceptions and knowledge seemed to be one of the major limitation to the improvement of the practices. The farming system seemed to have only limited influence. In young beef bulls sector, levers to improve coordination between stakeholders in the value chain have been identified. In dairy farming, an innovative training and advising program was evaluated as part of an intervention study, showing an improvement in the knowledge and perceptions of farmers regarding prevention measures and antibiotic use.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : ONIRIS. Ecole Nationale Vétérinaire Agroalimentaire et de l'Alimentation. Centre de documentation site Chantrerie.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.