Risque d'insécurité alimentaire et crises : Impacts du commerce, du régime alimentaire et de l'amplification sociale du risque

par Théophile Bassene

Thèse de doctorat en Z- sciences economiques et de gestion

Soutenue le 10-12-2018

à Rennes, Agrocampus Ouest , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et sciences de gestion (Rennes) , en partenariat avec UMR SMART-LERECO 1302 (laboratoire) .


  • Résumé

    Le début du XXI siècle a été marqué par deux épisodes de flambées des prix des produits alimentaires au niveau mondial, respectivement en 2007-08 et 2010-11. Ces hausses de prix ont aggravé le niveau d’insécurité alimentaire dans de nombreux pays en développement et ont engendré des manifestations et troubles sociaux dans certains pays. Déterminer les facteurs qui contribuent à accroitre le risque d’insécurité alimentaire et comprendre les mécanismes qui sous-tendent l’éclatement d’une crise alimentaire pourraient permettre d’améliorer l’efficacité des politiques de prévention. Cette thèse contribue à cet objectif. Le chapitre 2 estime les différentes composantes de la variabilité de la disponibilité alimentaire en utilisant les données désagrégées des bilans alimentaires. Nos résultats suggèrent que plus de la moitié de la variabilité de la disponibilité alimentaire d’un pays dépend de chocs propres au pays. Les chocs globaux représentent environ 1% de la variabilité totale.Le chapitre 3 montre que l’impact du commerce international sur la variabilité de la disponibilité alimentaire dépend du portefeuille d’accords commerciaux détenu par le pays. Le chapitre 4 utilise le cadre théorique des paniques bancaires et s’appuie sur des travaux portant sur le risque perçu et sur les biais cognitifs pour modéliser le comportement d’achat alimentaire du consommateur. Nous montrons comment l’amplification sociale du risque peut conduire au stockage de précaution et à une crise alimentaire auto-réalisatrice. Nous mettons aussi en évidence l’utilité sociale d’une information publique

  • Titre traduit

    Risk of food insecurity and crises : impact of trade, food diet and social risk amplification.


  • Résumé

    The beginning of the 21st century is marked by two episodes of global food price spikes in 2007-08 and 2010-11, respectively. These price increases have worsened the level of food insecurity in many developing countries and have led to social unrest in some countries. Identifying the factors that contribute to increase the risk of food insecurity and understand the mechanisms that underpin the outbreak of a food crisis could help to improve food policy management.This thesis contributes to this objective. Chapter 2 estimates the different components of food supply variability by using disaggregated data of food balance sheets. Our results suggest that more than half of food supply variability is caused by country-specific shocks. Global shocks account for about 1% of the total variability.Chapter 3 shows that the impact of international trade on food supply variability depends on the country's portfolio of trade agreements. Chapter 4 uses the theoretical framework of bank panics and builds on work on perceived risk and cognitive biases to model consumer food purchasing behavior under uncertainty. We show how social amplification of risk can lead to precautionary storage and in fine self-fulfilling food crisis. We also highlight the social utility of reliable public information. Finally, Chapter 5 examines the impact of dietary composition on the probability of occurrence of social unrest in case of soaring world food prices. Our results suggest that the cereal concentration of the diet increases significantly the probability of social unrest.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.