Gestion agricole des services écosystémiques : éclairages à partir de l’économie de la production et de l’économie de l’environnement

par François Bareille

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Pierre Dupraz.

Soutenue le 15-11-2018

à Rennes, Agrocampus Ouest , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et sciences de gestion (Rennes) , en partenariat avec UMR SMART-LERECO : Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Economie sur les Structures et Marchés Agricoles- Ressources et Territoires- Rennes (laboratoire) .

Le président du jury était Martin Quaas.


  • Résumé

    La thèse étudie théoriquement et empiriquement la gestion des services écosystémiques par les agriculteurs sous le prisme économique. La thèse se divise en deux parties. Dans la première partie, je m'intéresse à l'offre et à la demande de services écosystémiques productifs en analysant le comportement des agriculteurs. J'introduis des indicateurs de biodiversité dépendants des assolements dans des modèles existants issus de l'économie de production. Ma principale contribution à la littérature est de prouver, à partir de l'analyse des comportements observés des agriculteurs, que les agriculteurs gèrent consciemment les services écosystémiques productifs. J'apporte d'autres éléments à la littérature, comme e.g. des nouveaux éléments sur la technologie agricole ou en montrant que la gestion collective des services écosystémiques productifs ne peut que rarement émergée spontanément dans des paysages réels.Dans la deuxième partie, j’étudie la demande de services écosystémiques non-productifs fournis par les agriculteurs. J’applique plusieurs cadres d’analyse développés en économie de l’environnement aux spécificités de l’agriculture, i.e. le service environnemental influe le plus souvent sur la fourniture de multiple biens publics, biens publics présentant des distributions spatiales de la demande différentes. Je contribue à la littérature en montrant que, bien que la plupart de la demande pour les services environnementaux fournis par les agriculteurs soit capturée localement (à l’échelle de la municipalité) ; une partie de la demande s’exprime à des échelles plus importantes

  • Titre traduit

    Agricultural management of ecosystem services : insights from production and environmental economics


  • Résumé

    The thesis studies both theoretically and empirically the management of ecosystem services by farmers in two parts. In the first part, I study the supply and demand for productive ecosystem services by analyzing farmers’ behavior. I introduce biodiversity indicators that depend on acreage into existing models from production economics. My main contribution to the literature is to prove, from the analysis of farmers' observed behavior that farmers consciously manage productive ecosystem services. I bring other elements to the literature, such as new elements on the agricultural technology or showing that the collective management of ecosystem services rarely arises spontaneously in real landscapes.In the second part, I study the demand for non- productive ecosystem services. I apply several analytical frameworks developed in environmental economics to the specificities of agriculture, i.e. the environmental service influences the supply of multiple public goods with different spatial distribution of the demand. I contribute to the literature by showing that while most of the demand for environmental services provided by farmers is captured locally (at the municipal level), a part of the demand is expressed at larger scales. This has implications for agri-environmental policies, which I explore through two examples: the pesticide savings and the maintenance of agricultural wetlands


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.