Les sanctuaires antiques en Arménie avant la christianisation (du IVe siècle av. J.C. au IVème siècle ap. J.C)

par Arevik Parsamyan

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Cosme et de Patrick Donabédian.

Soutenue le 09-11-2018

à Normandie , dans le cadre de École doctorale histoire, mémoire, patrimoine, langage (Mont- Saint- Aignan, Seine-Maritime) , en partenariat avec Groupe de recherche d'histoire (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime) (laboratoire) et de Université de Rouen Normandie (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Nicole Belayche.

Le jury était composé de Pierre Cosme, Patrick Donabédian, Stéphane Deschamps, François Fichet de Clairfontaine.

Les rapporteurs étaient Arsen Bobokhyan.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’étude des sanctuaires antiques arméniens depuis la période hellénistique jusqu'à la période chrétienne, qui marque le changement de religion et l’abandon progressif des temples païens. Ce travail est basé sur l’étude des sources historiques et sur les données de fouilles archéologiques. Il s’agit de savoir où se trouvaient les temples païens en Grande Arménie. En corollaire, différentes interrogations sont venues progressivement s’ajouter à cette première question. Il fallait, une fois ces temples identifiés, les étudier en les classant par catégorie et par type afin de comprendre leur statut dans la société païenne. Enfin, leur disparition pose la question de leur destinée et engage à étudier plus généralement la destruction des sites païens lors de la christianisation de l’Arménie.

  • Titre traduit

    Ancient sanctuaries in Armenia before the Christianization (from the 4th century BC to the 4th century AD)


  • Résumé

    This thesis deals with the study of ancient Armenian sanctuaries from the Hellenistic to the Christian period, which marks the change of religion and the gradual abandonment of pagan temples. This work is based on the study of historical sources and data from archaeological excavations. The question is knowing where the pagan temples stood in Great Armenia. As a corollary, various questions have gradually been added to this first one. Once these temples had been identified, they have to be studied by classifying them by category and type in order to understand their status in the pagan society. Finally, their disappearance raises the question of their destiny and commits to study more generally the destruction of the pagan sites during the Christianization of Armenia.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Les sanctuaires antiques en Arménie avant la christianisation (du IVe siècle av. J.C. au IVème siècle ap. J.C)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?