Effets des mutations sociales sur la construction identitaire. Une clinique interculturelle du sujet adolescent au Cameroun

par Joseph Blaise Bitogo

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yolande Govindama et de Jacques-Philippe Tsala Tsala.


  • Résumé

    Cette thèse traite, d’un point de vue interculturel, de la construction de l’identité à l’adolescence dans une Afrique en mutation. À partir d’une enquête sur le rapport psychisme/culture et l’étude des effets de l’intrication des cultures africaine et occidentale, nous avons dans ce travail démontré que la représentation de soi de l’adolescent Camerounais se trouve modifiée, car désormais coupée du référent fondateur. Par l’enculturation, la famille africaine élargie avait entre autres pour fonction d’accompagner l’adolescent à l’âge adulte en lui conférant une place, une identité. La culture, dans ce rôle de tiers, régulatrice de l’attachement, de la séparation et de la jouissance dans l’interaction fantasmatique entre l’adolescent et sa famille, et même entre l’adolescent et son environnement est sous-tendu par le référent fondateur ; c’est-à-dire par la croyance en un père imaginaire, le père ancêtre. L’ignorance, le refus ou l’oubli du référent fondateur (rupture de transmission, auto engendrement) fait obstacle à la construction identitaire, laissant ainsi l’adolescent Camerounais dans l’impasse. Dans une perspective de culture humaine, nous avons conclu que la façon dont les mélanges de cultures prennent place dans une société en constante évolution, est à entendre comme une atteinte à l’identité subjective, dans la mesure où elle entrave la fonction du père ancêtre, produisant ainsi, à la fois des effets de rupture, d’impasse, mais aussi d’ouverture dans la structuration du sujet. Ces effets, inévitablement, impliquent l’émergence de nouvelles pathologies et donc de nouveaux modes de prise en charge dans la clinique des adolescents.

  • Titre traduit

    Effect of the social changes on identity construction. An intercultural clinic of the adolescent subject in Cameroun


  • Résumé

    This thesis deals, from an intercultural point of view, with the construction of identity in adolescence in a changing Cameroon. Based on an investigation on the relationship between psyche and culture and the study of the effects of the entanglement of traditional African and Western cultures, we have demonstrated in this work that the self-representation of the adolescent Cameroonian is modified, because it is now disconnected from the founding referent. Through enculturation, the extended African family had among other functions, to guide the adolescent towards adulthood, by providing him shelter and an identity. Culture, acting as a third party role that controls attachment, separation and joy in the fantasmatic interaction between the adolescent and his family, and even between the adolescent and his environment, is underpinned by the founding referent, meaning by the belief in an imaginary father, the ancestral father. Ignoring, refusing to accept or forgetting the founding referent (due to a failure in transmission or self-generation) is an obstacle to the construction of identity, thus leading the Cameroonian adolescent to a dead end. From a human culture perspective, we have concluded that the way in which a cultural mix occurs within a constantly evolving society is to be understood as an attack on subjective identity, insofar as it hinders the function of the ancestral father thus producing both the effects of separation and deadlock, which also allows a new perspective on the structuring of the subject. These effects, inevitably, imply the emergence of new pathologies and thus new modes of management in the adolescent clinic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Effets des mutations sociales sur la construction identitaire. Une clinique interculturelle du sujet adolescent au Cameroun


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Effets des mutations sociales sur la construction identitaire. Une clinique interculturelle du sujet adolescent au Cameroun
  • Détails : 1 vol. (435 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliogr. p. 304-334
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.