Tourisme et patrimoines. Valorisation et développement de territoires insulaires dans l'océan indien : Mayotte

par Saffaride Ayouba

Thèse de doctorat en Geographie

Sous la direction de Odette Louiset.

Le président du jury était Emmanuel Eliot.

Le jury était composé de Odette Louiset, Isabelle Lefort, Jean-Christophe Gay, Vincent Coëffé, Géraldine Djament-Tran, Anne Gaugue.

Les rapporteurs étaient Isabelle Lefort, Jean-Christophe Gay.


  • Résumé

    Mayotte, 101e département français, région ultrapériphérique de l’Union européenne, point stratégique de l’océan Indien occidental, avec un des plus vastes lagons du monde, souffre du sous-développement de ses infrastructures, de la pauvreté, de l’afflux migratoire des frères-voisins comoriens dont elle s’est désolidarisée par le choix de rester française (référendums de 1974 et 1976). Ce choix qui aboutit à la départementalisation en 2011, inclut un alignement sur les principes de la République et de ses modalités d’action publique. En visant le développement territorial, la valorisation des ressources d’une île tropicale après l’abandon de l’économie de plantation fait du tourisme une possibilité de mise en valeur. Outre les structures d’accueil, il manque encore à Mayotte, une image qui s’approche de l’attente « exotique ». L’invention et la valorisation d’un patrimoine qui ne se limite pas au lagon, nécessitent des inventaires préalables, dispersés, puis unifiés par une politique de patrimonialisation progressivement conduite autour d’une nouvelle institution, le Musée de Mayotte (MuMa), un musée de l’homme dans ses environnements naturels et culturels. Cette série de choix qui débute par l’image à construire de l’île, comme produit d’appel, choix du tourisme pour valoriser cette image puis du patrimoine comme ressource tangible, engage de nombreux débats pouvant aller jusqu’aux conflits d’usage et de sens. C’est vrai des ressources naturelles et des ressources culturelles. Pour qui ? Pour quoi ? Pour quoi faire ? Au centre, l’identité mahoraise est tiraillée entre le parti de la singularité irréductible, par la religion notamment, et l’héritage colonial, et celui de la départementalisation dans une République « une et indivisible ». La thèse parcourt cette succession de pas vers le développement économique, social, politique, avec le patrimoine comme guide et la culture au centre des enjeux.

  • Titre traduit

    Tourism and heritage. Enhancement and development of island territories in the Indian Ocean : the case of Mayotte


  • Résumé

    Mayotte, the 101st French department, one of the outermost regions (ORs) of the European Union, is a strategic place in the Western Indian Ocean, with one of the largest enclosed lagoons in the World. The island of Mayotte suffers from underdevelopment of infrastructures facilities from poverty and mass immigration from the other Comoros islands, after having rejected independance from France in the 1974 and 1976 referendums. This choice for Mayotte People, which leads to departmentalization in 2011, means an integration to French Republic principles and politics. By targeting territorial development, and hancing the value of a tropical island ressources after the abandonment of the plantation economy makes tourism an opportunity for development. In addition to the lack of accomodation facilities, an image close to the "exotic" expectation is yet missing. Invention and enhancement of Heritage, if not limited to the lagoon, require prior inventories, nowadays dispersed, and then unified by a Heritage making policy. This policy is gradually conducted around a new institution, the Museum of Mayotte (MuMa), a local Museum of Mankind taking in account both natural and cultural environments. These various choices, with first of all the construction of a brand image of Mayotte, then tourism development to enhance this image and making Heritage a tangible resource, engages many debates that can reach conflicts of use and meaning. This is true of both natural and cultural resources. For Why? For What? What to do? The Mahoran identity is torn between the party of irreducible singularity, through religion in particular, colonial Heritage, and that of departmentalization in a "one and indivisible" Republic. The thesis explores this succession of steps towards economic, social and political development, with Heritage as a guide and Culture as core issues.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Tourisme et patrimoines. Valorisation et développement de territoires insulaires dans l'océan indien : Mayotte


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Tourisme et patrimoines. Valorisation et développement de territoires insulaires dans l'océan indien : Mayotte
  • Détails : 1 vol. (409 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 365-380. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.