Espaces, temps et acteurs de la démocratie environnementale : analyse à partir d’une géoprospective des pêches maritimes du golfe de Gascogne

par Laurie Tissiere

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Stéphanie Mahévas et de Brice Trouillet.

Le président du jury était Sylvie Lardon.

Le jury était composé de Christine Voiron-Canicio, Laurent Mermet, Patrice Guillotreau.


  • Résumé

    L'aménagement et la recherche s'inscrivent dans un contexte de banalisation de la participation des acteurs, en particulier dans le domaine de l’environnement. Cette tendance forme l'élément fondateur de cette recherche en géographie. Parmi les démarches d'accompagnement de la démocratie environnementale, la géoprospective se définit comme une modalité de scénarisation à long terme, collective et spatialisée qui repose largement sur l'utilisation de modèles spatio-temporels. Cette thèse avance que la géoprospective peut également constituer un outil heuristique de la contribution de l'espace et du temps à la démocratie environnementale, à plusieurs niveaux, et notamment celui de l’ancrage dans l’espace et le temps de la participation, celui des objets spatio-temporels produits par la participation ainsi que celui de la portée socio-politique de la référence à l’espace et au temps de la participation. Afin de tester ces hypothèses, une série de motivations conduisent à appliquer une démarche géoprospective aux pêches maritimes du golfe de Gascogne, caractérisées par exemple par la singularité de leurs dimensions spatio-temporelles, par la centralité du pouvoir de gestion et par la hiérarchisation des types de savoirs environnementaux. Le dispositif développé pour explorer les hypothèses de recherche combine plusieurs méthodes participatives, d’une part d’enquête par entretiens et d’autre part de modélisation (selon une définition étendue de la notion de modèle). L’analyse des matériaux narratifs collectés permet d’abord d’affiner la connaissance sur les dimensions spatio-temporelles des pêches maritimes et sur la variabilité de leur perception selon les acteurs. La recherche menée met ensuite en évidence les charges affectives et symboliques contenues dans les modèles qualitatifs destinés à un usage participatif. Enfin, un travail de réflexivité sur l’exercice mis en œuvre permet de discuter la capacité de la participation à modifier, reconduire ou reproduire le pouvoir et le savoir des acteurs.

  • Titre traduit

    Spaces, time and actors of the environmental democracy : analysis with a geoprospective exercise on the Bay of Biscay fisheries (France)


  • Résumé

    Participation is normalizing in management and research practices, especially in environmental management and research. This trend founded this research in geography. Geoprospective is a way to collectively create spatial and long-term scenarios thanks to a large use of simulation tools. Moreover, it is considered as a mean to enhance environmental democracy. In this thesis, geoprospective is also considered as a mean to explore the contribution of space and time to the environmental democracy, in terms of power, knowledge, interactions between actors and models and social and political impacts of scenarios process. In order to test this hypothesis and for several other reasons (originality of spatial and temporal dimensions, centrality of power, hierarchy of knowledge), a geoprospective exercise has been applied to the fisheries of the Bay of Biscay.This exercise was based on a combination of participatory interviews and modeling. The materials and reflexivity analysis have shown that spatial and temporal dimensions of environmental democracy are multiwfaced. First, space and time lie in the transmission of knowledge. Then, space and time lie in the appropriation of models. In the end, space and time lie in actors narratives, play and imaginaries.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.