Modélisations cognitives des HAVs dans la schizophrènie : relations avec l'intrusion de pensées répétitives négatives

par Audrey Livet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yves Corson, Franck Salomé et de Christophe Boujon.

Le président du jury était Céline Baeyens.

Le jury était composé de Michel Musiol, Abdel-Halim Boudoukha.

Les rapporteurs étaient Jérôme Favrod.


  • Résumé

    D’après les modélisations cognitives contemporaines, les pensées répétitives négatives (PRN) favorisent le déclenchement et le maintien des Hallucinations Acoustico-Verbales (HAVs). Toutefois, les études empiriques qui font le parallèle entre ces deux phénomènes verbaux sont rares. Notre étude est composée de deux expériences où les sujets sont répartis en trois groupes. Le premier groupe correspond à des sujets qui ont des HAVs (HAV1), le second groupe à des sujets qui n’en ont plus depuis plus d’un an (HAV2) et le troisième groupe à des sujets qui n’en ont jamais eu (HAV3). Les deux expériences (n = 38, n = 42) analysent la sévérité de l’intrusion de PRN, l’efficience cognitive et les performances en situation de double tâche. A la seconde expérience, certaines caractéristiques phénoménologiques des HAVs, la sévérité des symptômes dépressifs, anxieux et de l’activité hallucinatoire sont étudiées. Une tâche d’induction de PRN est également utilisée. D’après nos résultats, les sujets qui ont des HAVs tendent à avoir davantage de PRN et un trait de caractère anxieux plus important par rapport aux sujets des deux autres groupes. De plus, la sévérité des symptômes anxieux est liée positivement à la sévérité de l’activité hallucinatoire et de l’intrusion de PRN. Le temps de réalisation de la partie B du TMT est lié positivement à la sévérité des HAVs, de l’anxiété état et des symptômes dépressifs. La sévérité de l’intrusion de PRN n’est pas liée au fonctionnement cognitif. La survenue et le maintien des HAVs peut être expliqué par l’augmentation de la sévérité de l’intrusion de PRN, de la symptomatologie anxieuse et dépressive, mais également par la diminution de l’efficience de la flexibilité réactive.

  • Titre traduit

    Cognitive modelizations of AVHs in schizophrenia : the role played by the intrusion of repetitive negative thinking


  • Résumé

    According to contemporary cognitive models repetitive negative thinking (RNT) boosts the appearance and the upkeep of Auditory Verbal Hallucinations (AVHs). Nevertheless, empirical studies that associate these two verbal phenomenon are quite rare. Our study brings out two separated experiences in which subjects are divided in three groups. Subjects who have no history of AVHs composed the first group (HAV1). The second group is formed of subjects who have experimented no AVH since one year (HAV2). Subjects who have never had AVH belong to the third group (HAV3). Both of the experiences (n = 38, n = 42) analyze the severity of the intrusion of PRN, cognitive efficiency and performances in the dual task paradigm. During the second experimentation, some phenomenological AVH’s characteristics are investigated; the intensity of anxious and depressive symptoms and the severity of hallucinatory experiences are also studied. The induction of RNT is also used. Our results demonstrate that subjects with AVHs have a significant trend towards more RNT and trait-anxiety than the two other groups of subjects. Moreover, the severity of anxious symptoms is positively linked to to the intensity of hallucinatory experiences and the intrusion of RNT. The time to complete the second part of the TMT is positively linked to the severity of AVHs, the level of state anxiety and depressive symptoms. The number of RNT is not associated with the cognitive functioning. The appearance and the upkeep of AVHs appear to be explained by the growth of RNT, of anxiety, depressive symptoms and the deterioration of switching.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.