De l'impact des variations temporelles sur les transitions formantiques

par Mohammad Abuoudeh

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguisitique et phonétique générale

Sous la direction de Orin Percus et de Olivier Crouzet.

Soutenue le 26-06-2018

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le président du jury était Sabrina Bendjaballah.

Le jury était composé de Eleonora Calvacante Albano.

Les rapporteurs étaient Nathalie Vallée, Rachid Ridouane.


  • Résumé

    Cette étude permet d’explorer les variations spectrales provoquées par deux types de changements temporels qui résultent respectivement de l’opposition de longueur vocalique (variations intrinsèques) et des variations du débit de parole (variations extrinsèques). Trois protocoles expérimentaux ont été conçus, deux en arabe jordanien et un en français, pour examiner ce phénomène. Un intérêt particulier a été porté aux occlusives produites dans des séquences CVC dans le but d’évaluer la coarticulation de la consonne en position initiale et finale. La durée des voyelles et la fréquence des trois premiers formants au début ou à la fin et au milieu de chaque séquence ont été mesurées dans chaque condition de longueur et de débit. Les équations de locus ont été utilisées afin de décrire la relation CV/VC quand elle subit ces deux types de variations. Selon les résultats, la qualité de la voyelle et de la consonne est influencée par l’opposition de durée et par le débit de parole de manière distincte. Le changement généré par les variations temporelles est évalué à l’aide des équations de locus et à travers des analyses de dispersion. Ces outils révèlent qu’il existe un chevauchement coarticulatoire plus important quand la durée de la voyelle est réduite, peu importe l’origine des variations temporelles dans les deux langues (intrinsèque et extrinsèque). Par contre, les variations temporelles impactent la classification des occlusives de manière distincte selon leur origine.

  • Titre traduit

    On the impact of t emporal variations on formant transitions


  • Résumé

    The aim of this study is to examine the different spectral variations that are impacted by two types of temporal modifications: phonological vowel length contrast (intrinsic variations) and varying speaking rates (extrinsic variations). Three experiments, two on Jordanian Arabic and one on French, were conducted to investigate this phenomenon. We were interested in stop consonants produced in the initial and the final positions in CVC sequences. Vowel duration and the frequency of the first three formants were measured for each vowel length and speaking rate. In addition, locus equations were computed to measure the impact of time variations on CV / VC coarticulation. According to the results, the vowel and consonant qualities are influenced both by vowel duration contrasts and by speaking rate modifications in different ways. Such modifications are evidenced by locus equations and by dispersion analyses as well. These two quantification tools revealed that there is greater coarticulatory overlap when the duration of the vowel is reduced, regardless of the origin of temporal variations in the two languages (intrinsic and extrinsic). On the other hand, temporal variations affect the classification of the stop consonant differently according to their origin.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.