Côtes rocheuses de Bretagne et oiseaux pélagiques : vers une valorisation intégrée du patrimoine naturel

par Marie Eveillard-Buchoux

Thèse de doctorat en Géographie

Le président du jury était Hervé Regnauld.

Le jury était composé de Robert W Elner.

Les rapporteurs étaient Stéphane Héritier.


  • Résumé

    Les côtes de l’Europe Atlantique hébergent un grand nombre d’oiseaux pélagiques nicheurs de l’hémisphère nord. Dans cette configuration, la Bretagne (France) constitue la principale limite méridionale de leur aire de répartition. Ces oiseaux vivent en haute mer et reviennent à terre pour se reproduire, nichant dans un environne-ment spécifique : les côtes rocheuses. Cet habitat particulier est défini par des caractéristiques géomorpho-logiques répondant aux exigences comportementales des espèces. L’oiseau, en occupant ces sites, révèle, sous un angle, la richesse de leurs formes et leurs situations géographiques originales. Les oiseaux pélagiques et les côtes rocheuses constituent des objets de recherche en géographie depuis de nombreuses années. Cependant, l’analyse de leur association est une démarche nouvelle dans cette discipline et l’élargissement au champ patrimonial complète l’approche scientifique. Il montre par exemple que la mise en protection des sites les plus emblématiques concerne avant tout le paysage, l’habitat ou l’oiseau, plus rarement la falaise. Les oiseaux marins sont souvent les espèces « phares » des sites littoraux où ils constituent le patrimoine naturel majeur, s’observant aussi sur le plan de la valori-sation touristique. L’oiseau est omniprésent, la falaise est quasiment absente, que ce soit dans les publications ou dans le discours des guides, en dehors du point de vue qu’elle propose sur un paysage. Dans tous les cas, il est rare de voir associer ces deux patrimoines. La recherche menée sur cette thématique illustre tout l’intérêt et l’enjeu du développement, pour le tourisme de nature, de cette approche croisée oiseau / relief.

  • Titre traduit

    Rocky coasts of Britanny and pelagic seabirds : the importance of geomorphology in natural heritage sites


  • Résumé

    The North-West coasts of Europe provide rocky cliff nesting sites for a large number of Northern Hemis-phere pelagic seabirds. Although pelagic seabirds and their habitats have been studied from the geogra-phic standpoint for many years, the relation between seabird species and nest-site geomorphological characteristics represents a new field of study. Focu-sing on several Brittany populations, the present study demonstrates that the geomorphological characteristics of these micro-habitats appear to correspond to preferences for different seabird species, highlighting the importance of nest-site micro-geomorphological criteria to the successful reproduction of cliff-nesting seabirds. Extending these data to the spheres of conservation and eco-tourism, they underscore the importance, and even the primacy, of the protection of nesting popula-tions based on geomorphological criteria, rather than on large-scale, area-wide considerations. Conse-quently, much more emphasis should be placed on the importance of the geomorphological characteris-tics of nesting sites, as opposed to the present ‘bird only’ emphasis in most publications and tourist information.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.