The University’s Strategy behind the Implementation of Mobile Technology in Education & User Adaptation

par Samaneh Kakavand

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Florence Rodhain et de Bernard Fallery.

Soutenue le 02-11-2018

à Montpellier , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier (2015-.... ; Montpellier) , en partenariat avec Montpellier Research in Management / MRM (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-François Trinquecoste.

Le jury était composé de Florence Rodhain, Bernard Fallery, Jean-François Trinquecoste, Marc Bidan, Robert M. Mason.

Les rapporteurs étaient Marc Bidan, Robert M. Mason.

  • Titre traduit

    La stratégie poursuivie dans l’enseignement supérieur dans l’implantation de la technologie mobile pour l’enseignement et l’adaptation des utilisateurs


  • Résumé

    Les études empiriques sur les technologies mobiles dans le cadre de l'éducation sont rares. Selon la revue de la littérature, différentes études théoriques critiquent les modèles actuels d'acceptation et d'adoption de la technologie mais peu d'études ont été menées sur le terrain. Il existe également peu de données empiriques sur la stratégie de l’université en matière d’adoption et de mise en œuvre de la technologie mobile. Nos propres recherches confirment le manque de telles études empiriques, en particulier en ce qui concerne les réponses des utilisateurs à la technologie mobile et leurs stratégies d'adaptation. De plus, la revue de la littérature suggère un manque de consensus théorique sur l'adaptation de la technologie mobile dans l'éducation. La théorie montre que l'éducation a besoin d'une vision holistique de l'adoption de la technologie mobile et de la recherche de ses différents aspects et composants. L’objectif de notre recherche est de comprendre la stratégie de l'université pour adopter et mettre en œuvre la technologie mobile. Cette recherche se structure autour de deux questions principales : Pourquoi la technologie mobile est-elle utilisée dans l’enseignement supérieur ? (au niveau stratégique) Comment la technologie mobile est-elle utilisée dans l’enseignement supérieur ? Cette thèse est une recherche exploratoire. Afin de laisser la théorie émerger des résultats empiriques, cette thèse est inspirée de la théorie enracinée. Au total, deux études de cas ont été menées. Deux écoles d'ingénieur françaises ont été choisies comme nos terrains de recherche. Première étude de cas réalisée par observation directe pendent 6 mois dans une école d'ingénieur A (1155 heures d’observations) comprenant 193 étudiants et 88 enseignants. Deuxième étude de cas réalisée par observation directe pendant 4 mois dans une école d'ingénieur B (704 heures d’observations) comprenant 115 étudiants et 29 enseignants. De plus, 15 entretiens semi-directifs ont été réalisés avec des professeurs en charge du projet de la technologie mobile, le directeur de l’université, le directeur du département et le personnel informatique et administratif. Toutes les données ont été codées et analysées. Au cours de cette recherche, nous avons constamment comparé nos résultats, les données codées, les incidents émergents et les concepts émergents pour générer des catégories et les comparer avec les résultats des terrains de recherche. Les apports principaux peuvent être classés en quatre catégories : Utilisation de la technologie mobile (selon les réponses des étudiants et des enseignants). Une analyse des perceptions du participant sur la technologie mobile adoptée. Une analyse des activités d'adaptation des participants (relatif à TI, aux tâches et l’individu) et trois phases du processus d'adaptation (au niveau individuel, organisationnel et du groupe). Une étude de la stratégie principale de l’université vers l’adoption de la technologie mobile et des moyens engagés pour soutenir les changements en vue de l'appropriation de la technologie mobile. En conclusion nous préconisons des implications managériales et théoriques et différents axes de recherche qui pourraient être développés ultérieurement en vue d’affiner le travail réalisé pour cette thèse et aussi afin de tester et généraliser les résultats aujourd'hui obtenus.


  • Résumé

    Empirical studies of mobile technology in education are scarce. According to the literature review, different theoretical studies criticizing the current models of technology acceptance and adoption are seeking for changes, but not many research works have been conducted in the field. There are few empirical data about the university’s strategy in adoption and implementation of mobile technology as well.This research confirms the lack of such empirical studies, especially regarding user’s responses to mobile technology and their adaptation strategies in education. Hence, more rigorous research is needed to understand the perceptions and adaptation process of university’ participants. Furthermore, the literature review suggests a lack of theoretical consensus on adaptation of mobile technology in education.Theory shows that the education needs a holistic view of mobile technology adoption and investigation of its different aspects and components. Few research works were conducted in investigating a whole organizational implementation.This dissertation aims at understanding the strategy of university for adopting and implementing the mobile technology.This research is articulated around two main research questions:• Why is mobile technology used in higher education? (at the strategic level)• How is mobile technology used in higher education?This study is an exploratory research in order to allow the theory to emerge from the empirical results and this research is inspired from the Grounded Theory.In total, two case studies were conducted. Two French engineering universities were selected as our fields of study:• First case study is carried out during a 6-month direct observation at engineering university A (equal to 1155 hours) including 193 students and 88 faculty members.• Second case study is carried out during a 4-month direct observation at engineering university B (equal to 704 hours) including 115 students and 29 faculty members.In addition, 15 semi-directive interviews were conducted with professors in charge of mobile technology project, the university’ director, head of the department as well as IT and administrative staff. All data were coded and analyzed.During this research, we constantly compared our findings and the coded data to the emerging incidents and to the emerging concepts with the purpose of generating categories and comparing with the findings acquired from the fields of research.The main contributions can be classified into four categories:• Utilization of mobile technology (according to students, faculty members use),• An analysis of the participant’s perceptions of the adopted mobile technology• An analysis of participant’s coping activities (IT related, Task related and self-related) and three phases of adaptation process (individual, organizational, and group level)• A study of the main university’s strategy towards the adoption of mobile technology and how far it supports changes towards mobile technology appropriation.The conclusion brings managerial implications, theoretical implications and some recommendations for further studies in order to deepen the research and to answer several hypotheses issued from our results.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.