Essays in empirical industrial organization : demand and supply in the mobile telecommunications market

par Ambre Nicolle

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Edmond Baranes et de Lukasz Grzybowski.

Le président du jury était Thierry Pénard.

Le jury était composé de Edmond Baranes, Lukasz Grzybowski, Thierry Pénard, Grazia Cecere, Frank Verboven, Toker Doganoglu, Tobias Kretschmer.

Les rapporteurs étaient Grazia Cecere, Frank Verboven.

  • Titre traduit

    Essais empiriques en économie industrielle : demande et offre sur le marché des télécommunications mobiles


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de contribuer à la compréhension des marchés de télécommunications mobiles, en offrant un éclairage sur la façon dont la structure de marché, les investissements technologiques des acteurs et la règlementation ont affecté les prix des services, mais également en mesurant l’ampleur de l’inertie et de myopie du consommateur dans un environnement en mutation rapide. Le premier chapitre explore les déterminants de la baisse des prix en France entre 2011 et 2014.Basée sur une régression prix hédoniques, cette étude montre que l’introduction d’une nouvelle technologie et la concurrence sont à l’origine de la majeure partie de cette baisse des prix. Le deuxième chapitre questionne la façon dont la disponibilité croissante des offres sans terminal associé - sim-only - a affecté l’arbitrage intertemporel des consommateurs lors de leurs choix de forfait et de mobile. En estimant un modèle de choix discret basé sur un ensemble de combinaisons de forfaits et de terminaux,il est possible de capturer une mesure de la myopie des consommateurs. Les résultats obtenus suggèrent que le niveau de myopie moyen a fortement diminué avec l’émergence des offres sim-only et converge vers une valeur proche de celles estimées pour des marchés différents, c’est-à-dire un niveau qui témoigne d’une sous-évaluation très modérée du futur. Le troisième chapitre propose une estimation de l’inertie des consommateurs lors de leurs choix de terminaux mobiles. En se basant sur un échantillon de consommateurs sim-only et en observant leurs choix de changement de terminal entre2012 et 2014, un modèle de choix discret permet d’estimer les coûts de changement entre marques de terminaux mais aussi entre systèmes d’exploitation. Un contrefactuel est ensuite réalisé pour simuler les parts de marchés de ces derniers en l’absence d’inertie des consommateurs. Celui-ci indique que la part de marché d'Android et celles des systèmes d'exploitation mineurs augmenteraient aux dépends de la part de marché d'IOS.


  • Résumé

    This thesis aims to contribute to the understanding of mobile telecommunication markets, in exploring how structure, technological investments of players and regulation have affected prices of services; but also in measuring the magnitude of consumer inertia and myopia in a rapidly evolving environment. The first chapter investigates determinants of mobile services price drop in France between 2011 and 2014.Based on a hedonic price regression, this study provides evidence of introduction of a new technology and competition being responsible for most of the price reduction. The second chapter questions howinter-temporal trade-off of consumers selecting a handset and a tariff has been affected by the increasing availability of sim-only contracts. Estimating a discrete choice model based on choice setswhich combine extensive number of tariffs and handsets, it is possible to capture an average level of consumer’s myopia. Results show myopia decreased along with emergence of sim-only contracts and converge towards a value which is close to what has been estimated in other markets, meaning consumers only exhibit a modest undervaluation of future. The third chapter measures the magnitude inertia in repeated choice of smartphones. Exploiting data of handset switchings between 2012 and 2014 of sim-only consumers, we estimate discrete choice models to estimate switching costs between brandsand operating systems. We then rely on our model to simulate market shares without inertia and showthat the market share of Android and smaller operating systems would increase at the expense of the market share of iOS.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.