L'image de Pékin dans la littérature française du XXe siècle (Pierre Loti, Victor Segalen,Pierre-Jean Remy, Suzanne Bernard)

par Jing Zhou

Thèse de doctorat en LITTERATURES FRANCAISES, COMPAREES spécialité Littérature comparée

Sous la direction de Jean-Christophe Valtat et de Yvan Daniel.

Soutenue le 11-12-2018

à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec RIRRA 21 - Représenter / Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle (laboratoire) et de Représenter- Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle / RIRRA 21 (laboratoire) .

Le président du jury était Martine Boyer-Weinmann.

Le jury était composé de Gérard Siary, Crystel Pinçonnat.


  • Résumé

    Dans cette thèse, le sujet que nous avons souhaité traiter est celui de la représentation et des transfigurations de la ville étrangère dans l’écriture française. Nous avons ainsi choisi les œuvres de Pierre Loti, Victor Segalen, Pierre-Jean Remy et Suzanne Bernard, afin de pouvoir expliquer le sujet à l’aide d’exemples concrets, c’est-à-dire en analysant l’image de la ville de Pékin dans les œuvres françaises du XXe siècle. Au cours de cette étude, nous abordons en profondeur l'image de Pékin et en particulier son évolution historique chez les auteurs des différentes périodes que nous avons présentées. Nous étudions cette évolution de l’image de Pékin à partir de trois dimensions. La première dimension est celle de l'histoire citadine, ainsi que celle de sa présence dans le texte littéraire et de son influence sur la représentation. Il s'agit d’une approche plutôt géocritique qui examine les relations entre les espaces humains et la littérature. La deuxième dimension est celle du Pékin des signes. Nous étudierons les textes dans une optique imagologique, en nous focalisant sur la manière dont l’écrivain transcrit le réel, ainsi que sur la représentation de l’objet d’étude. Enfin, la troisième dimension porte sur l'évolution des formes et de l’écriture romanesques.

  • Titre traduit

    The image of Beijing in 20th century French literature (Pierre Loti, Victor Segalen, Pierre-Jean Remy, Suzanne Bernard)


  • Résumé

    In this thesis, the subject we wanted to discuss is that of the representation and transfigurations of the foreign city in French writing. We have chosen the works of Pierre Loti, Victor Segalen, Pierre-Jean Remy and Suzanne Bernard, in order to explain the subject with the help of concrete examples, that is to say by analyzing the image of the city of Beijing in different French works of the twentieth century. During this study, we take a deep look at the image of Beijing, and especially at its historical evolution, as described by the authors of the different periods that we have presented. We chose to study this evolution of Beijing's image from three dimensions. The first dimension is that of the city history, as well as that of its presence in the literary text and its influence on representation. This is a rather geocritical approach that examines the relationships between human spaces and literature. The second dimension is the Beijing signs’ dimension. We will study the texts according to an imagological perspective, focusing on how the writer transcribes reality, as well as on the representation of the object of study. Finally, the third dimension is about the evolution of novelistic forms and writing.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.