Présence de Lorca dans la poésie occitane du début du XXème siècle : échos et convergences

par Marie-France Tourrel

Thèse de doctorat en Etudes occitanes

Sous la direction de Marie-Jeanne Verny et de Nathalie Sagnes Alem.

Soutenue le 26-10-2018

à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec LLACS - Langues, Litteratures, Arts et Cultures des Suds (laboratoire) et de Langues- Littératures- Cultures des Suds / LLACS (laboratoire) .

Le président du jury était Laurence Breysse.

Le jury était composé de Rémy Gasiglia.

Les rapporteurs étaient Christian Lagarde.


  • Résumé

    Quel impact a eu la poésie de Federico García Lorca, poéte né à Grenade en 1898 et mort assassiné en août 1936, un mois après le déclenchement de la Guerre civile espagnole (1936-1936) sur certains poètes occitans du début du XXème siècle? Une présentation de l'auteur modèle et des auteurs qu'il a inspirés ainsi que des contextes historiques, précède une étude des œuvres de traductions par Max Rouquette, Robert Allan des compositions majeures de Lorca: "Romancero Gitano", "Diván del Tamarit", "Llanto por Ignacio Sánchez Mejías" et "Poema del Cante jondo".Un examen des créations personnelles permet ensuite de rencontrer des ressemblances et un écho, à la fois, lexical et conceptuel de Lorca dans des domaines aussi variés que les sources d'inspiration des auteurs, la nature avec ses couleurs, la végétation et les animaux qui la composent sans oublier les éléments comme le vent, l'eau ou le feu pour en finir avec les êtres humains et les sentiments qui les animent face à la vie, à la mort, à la société et à la religion. Cette étude permet une approche du rôle et de l'importance de la langue d'oc dans la littérature.

  • Titre traduit

    Presence of Lorca in the occitan poetry at the beginning of the twentieth century : échos and similarities


  • Résumé

    Quel a été l'impact de la poésie de Federico García Lorca, poéte né à Grenade en 1898 et mort assassiné en août 1936, sur certains poètes occitans du début du XXème siècle? Une biobibliographie de l'auteur modèle et des auteurs qu'il a inspirés ainsi que des contextes historiques, précède une étude des œuvres de traductions par Max Rouquette, Robert Allan des compositions majeures de Lorca: "Romancero Gitano", "Diván del Tamarit", "Llanto por Ignacio Sánchez Mejías" et "Poema del Cante jondo". Un examen des créations personnelles permet ensuite de rencontrer des ressemblances et un écho, à la fois, lexical et conceptuel de Lorca dans des domaines aussi variés que les sources d'inspiration des auteurs, la nature (végétation et animaux qui la composent) sans oublier les éléments pour terminer par les êtres humains et les sentiments qui les animent face à la vie, à la mort, à la société et à la religion. Cette étude permet une approche du rôle et de l'importance de la langue d'oc dans la littérature.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.