Participation et tourisme : quelle place pour la population ? Une étude exploratoire d'initiatives participatives au Brésil.

par Daiane Seno Alves

Thèse de doctorat en Geographie et aménagement de l'espace

Sous la direction de Dominique Crozat.

Soutenue le 26-06-2018

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec Acteurs, ressources et territoires dans le développement (Montpellier ; Perpignan) (laboratoire) et de Acteurs- Ressources et Territoires dans le Développement / ART-Dev (laboratoire) .

Le président du jury était Claire Delfosse.

Le jury était composé de Claire Delfosse, Maria Tereza Duarte Paes, Eduardo Chia.

Les rapporteurs étaient Alessandro Dozena.


  • Résumé

    Les débats autour du « durable » retournent le regard du développement vers le local. La participation citoyenne commence ainsi à intégrer les projets de développement territorial en tant qu’outil pour faire rapprocher les habitants aux décisions et aux décideurs de projets, en même temps qu’ils se réapproprient leur territoire. Les publications apparues autour de la participation jusqu’à présent se dédient notamment à sa définition et moyens. Certaines se positionnent dans un contexte précis et nous donnent des idées plus concrètes du terrain. Cependant, la plupart de recherches sur la participation et la concertation analysent soit des cas liés à la gestion de ressources naturelles (gestion de l’eau ou des forêts...), soit de l’aménagement urbain. Il existe pourtant une activité qui est encore peu étudiée et qui touche l’ensemble des caractéristiques du territoire : le tourisme. Peu d’ouvrages (notamment sur le tourisme solidaire ou responsable) sont dédiés à analyser l’importance du développement participatif dans le domaine. Nous souhaitons étudier ce type de développement dans le tourisme de manière globale afin de comprendre les relations complexes entre la population, les décideurs, les autres acteurs, le projet, le territoire et les touristes. Même si nous nous inspirons des cas de développement participatif dans d’autres domaines, il restera toujours une marge de différence assez significative entre eux et le tourisme. C’est pourquoi nous croyons que des analyses plus précises d’un développement participatif dans le tourisme doivent être menées en parallèle. Ces analyses cherchent comprendre tout d’abord dans quelles mesures ce type de développement est important pour l’évolution durable du tourisme pour ensuite déterminer les niveaux de participation plus pertinents et comment les mettre en oeuvre. Ce travail a un caractère exploratoire et cherche développer une compréhension théorique du(des) rôle(s) de la participation citoyenne aux décisions et projets touristiques. Même si cette recherche devrait être considérée plus exploratoire que comparative, nous avons autant l’ambition de tracer quelques comparaisons vers la fin. La motivation première de cette étude concerne la nécessité d’impliquer les habitants dans les politiques et projets touristiques locaux. Ainsi, la question globale de la recherche a été identifiée : la participation de la population peut-elle représenter un facteur de durabilité pour le développement d’un tourisme plus inscrit dans le territoire ? À partir de là, d’autres questionnements sont faits : Quelle est la réalité de la participation citoyenne dans les décisions touristiques ? Les avis de la population sont-ils pris en compte par les autorités responsables ? Comment cette implication peut-elle influencer à la fois le tourisme installé sur le territoire (images, valorisation, accueil, flux...) et la vie quotidienne des habitants (qualité, sentiments, aménités, relations...) ?

  • Titre traduit

    Participation and tourism : what place for population? An exploratory study of participatory initiatives in Brazil.


  • Résumé

    Debates around “sustainability” focus the development on the local level. Citizen participation becomes therefore part of territorial development projects as a tool that at the same time brings closer inhabitants and projects decision-makers and allows the first ones to reappropriate their territory. Publications about participation so far worry about its definition and the necessary means. Some talk about more precised contexts and give us real concrete ideas. Nevertheless, research about participation and dialogue analyzes either cases of natural resources management (e.g. water or forests management) or city planning. There is however a less studied activity which touches all the characteristics of a territory: tourism. Few texts (mainly about solidarity or responsible tourism) are dedicated to the analysis of the importance of participatory development in the sector. We propose a general study of this kind of development in tourism in order to understand complex relations between population, decision-makers, other actors, projects, territory and tourists. Even if we get inspired by cases of participatory development in other fields, there will always be a large margin of difference between them and tourism. That is why we believe that more specific analyses of participatory development in tourism must be drawn in parallel. These analyses try firstly to understand in which ways this kind of development is important to a sustainable evolution of tourism. In this way, later on the study it is possible to determine the pertinent levels of participation and how to employ them. This work has an explorative character and seeks to develop a theoretical understanding of citizen participation role(s) in touristic decision-making and projects. Even though the study should be considered as explorative rather than comparative, our ambition is to make some comparative notes by the end of it. The initial research problem motivating this study concerns the need of involvement of inhabitants in local touristic politics and projects. Hence, one overall research question has been defined: Can people’s participation represent a factor of sustainability to the development of a tourism fitting well in a territory? From that reflection, other questions are made: What is the reality of citizen participation in touristic decision-making? Are people’s opinions taken into consideration by the responsible authorities? How can this involvement influence at the same time the tourism on a territory (images, promotion, welcome, flows, etc.) and the everyday life of inhabitants (quality, feelings, amenities, relations, etc.)?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.