Recherches sur le texte des Dialogues faits à l'imitation des anciens par Orasius Tubero

par Lucien Grisoni

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre-François Moreau.

Soutenue le 28-09-2018

à Lyon , dans le cadre de École doctorale de philosophie (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Antony McKenna.

Le jury était composé de Pierre-François Moreau, Antony McKenna, Sylvia Giocanti, Jean-Pierre Cavaillé, Paolo Quintili.

Les rapporteurs étaient Sylvia Giocanti, Jean-Pierre Cavaillé.


  • Résumé

    Cette thèse est conçue comme un préalable à l’édition critique et à l’interprétation des Dialogues d’Orasius Tubero. Elle consiste en 4 séries de recherches, dont les 3 premières ([I] recherches codicologiques et recherches bibliologiques [II] sur les anciennes éditions des Dialogues et [III] sur les exemplaires des deux premières) visent à reconstituer la genèse de leur texte tandis que la quatrième ([IV] recherches historiques) est consacrée aux modalités concrètes de leur composition, de leur impression, et de leur diffusion immédiate.La première partie présente en premier lieu une étude de l’écriture (graphie) du Philosophe fondée sur le recensement et l’examen de l’ensemble des documents explicitement autographes. L’identification de sa main permet (1) de reconnaître les notes inscrites par Le Vayer dans les volumes de sa bibiothèque mais aussi (2) dans les marges des manuscrits de ses œuvres et surtout (3) de distinguer clairement entre les inscriptions allographes et autographes présentent dans les différents exemplaires des premières éditions des Dialogues. Elle est donc indispensable à l’éditeur de ses œuvres. Ces recherches codicologiques offrent ensuite un essai d’histoire et de classement des trois manuscrits connus des Dialogues – dont deux sont antérieurs à leur première édition. La seconde est dédiée à l’analyse bibliologique et historique des cinq premières éditions du texte : la 1ère partielle de 1631 (A), la 2nde édition complète de 1633 (B), la 1ère réédition partielle de 1671 (C), la 2nde réédition partielle de 1673 (D) et la 1ère réédition complète de 1716 (E). Ces recherches permettent en particulier d’identifier leur lieu et date d’impression respectif, ainsi que l’imprimeur de A et B ; et de préciser les relations génétiques de tous les témoins du texte des Dialogues.La troisième est consacrée au recensement, à l’analyse bibliologique et la collation systématiques des exemplaires connus des premières éditions. Les résultats de ces recherches sont (1) la détermination approximative des tirages de A et B ; (2) la découverte d’annotations autographes dans tous ces exemplaires et la distinction, en ce qui concerne B, de 22 exemplaires ordinaires et de 7 exemplaires spéciaux, ainsi que (3) l’identification d’un exemplaire dans lequel se trouve le plus grand nombre de corrections autographes et qui doit donc servir à ce titre de base à l’édition critique et à l’interprétation des Dialogues.La quatrième a pour objet les conditions historiques de la composition, de l’impression et de la réception immédiate des Dialogues, lesquelles doivent avant tout reposer sur la biographie de leur auteur, c’est-à-dire sur l’interprétation d’un certain nombre de données chronologiques relatives aux principaux événements de sa vie publique et privée. Sur la base de ce cadre biographique on s’est intéressé, pour limiter la subjectivité de l’interprétation du texte, à leur nature (pures fictions, transpositions littéraires ou transcriptions de dialogues réels), à leur objet (philosophie sceptique de l’auteur ou conversations réelles d’un groupe d’amis érudits du philosophe) à leur fin (démonstrative ou mémoriale) ainsi qu’à leur statut. De cette dernière série de recherches il appert que les Dialogues d’Orasius Tubero, loin d’être une publication clandestine subversive, est une impression privée à usage privé qui était destinée aux amis de l’auteur et devait les aider à conserver la mémoire de conversations philosophiques passées.

  • Titre traduit

    Researches on the text of the Dialogues faits à l'imitation des anciens by Orasius Tubero


  • Résumé

    This thesis is conceived as a preliminary study for the critical edition and interpretation of Dialogues faits à l’imitation des anciens by Orasius Tubero. It consists of four research projects, of which the first three ([I] codicological and bibliological research [II] on early editions of the Dialogues and [III] on copies of the first two editions) aim at reconstructing the genesis of their text, while the fourth ([IV] historical research) is devoted to the practical modalities of their composition, printing, and immediate reception.The first part presents a study of the Philosopher’s handwriting based on an inventory and examination of all the explicitly autograph documents. The identification of his handwriting allows (1) to identify the notes written by Le Vayer in books form his personal library, but also (2) in the margins of the manuscripts of his works and especially (3) to clearly distinguish the allograph and autograph inscriptions featured in the different copies of the first editions of the Dialogues. This identification is therefore essential to any publisher of his works. This codicological research then attempts to tell the history and provide a classification of the three known manuscripts of the Dialogues, two of which predate the first edition.The second part is devoted to the bibliological and historical analysis of the five early editions (1630-1716): the first partial edition of 1631 (A); the complete second edition of 1633 (B); the first partial reissue of 1671 (C); the second partial reissue of 1673 (D); and the first complete reissue of 1716 (E). This research makes it possible in particular to identify their respective place and date of printing, as well as the printer-publisher of A and B; and to clarify the genetic connections between all the witnesses of the text of the Dialogues.The third part is devoted to an inventory, systematic bibliological analysis and collation of known copies of the first editions. The findings of this research are (1) an estimate of the print runs of A and B; (2) the discovery of autograph annotations in all these copies and the distinction between 22 ordinary copies and 7 special copies of B, as well as (3) the identification of a copy in which was found the largest number of autograph corrections, which should therefore serve as a basis for the scholarly edition and interpretation of the Dialogues.The fourth concerns the historical conditions of the composition, printing and immediate reception of the Dialogues, based first of all on their author’s biography, in other words, on the interpretation of a certain number of chronological facts pertaining to the main events of their author’s public and private life. On the basis of this biographical framework, I have sought to limit the subjectivity of interpreting the texts by focusing on their nature (pure fiction, literary transpositions or transcripts of real dialogues), their subject (the author’s philosophical skepticism or real conversations of a group of the Skeptic’s erudite friends) and their purpose (demonstrative or memorial), as well as their status. From this last series of research projects, it appears that the Dialogues of Orasius Tubero, far from being a secret subversive publication, is a private printing meant for private use by the author’s friends, intended to allow them to preserve the memory of past philosophical conversations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.