L’amour selon Alfonso de Madrigal, dit « El Tostado » : commentaire et édition de la première partie du Breuiloquium de amore et amicitia

par Mélanie Juste

Thèse de doctorat en Etudes hispaniques

Sous la direction de Carlos Heusch.

Soutenue le 21-09-2018

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) et de Histoire, archéologie, littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (Lyon) (laboratoire) .

Le président du jury était Hélène Thieulin.

Le jury était composé de Carlos Heusch, Hélène Thieulin, Jeremy Lawrance, Gisèle Besson, María Morrás, Alice Carette.

Les rapporteurs étaient Jeremy Lawrance, Ghislaine Fournès.


  • Résumé

    Important traité philosophique portant sur l’amour et l’amitié, le Breuiloquium de amore et amicitia d’Alfonso de Madrigal, dit « El Tostado » (1401/1410-1454) comprend une synthèse des conceptions classiques et chrétiennes sur l’amour dans toutes ses formes (spirituel, familial, charnel, concupiscent) et sur l’amitié (vertueuse, politique) qui résulte de la juxtaposition d’exercices académiques et d’enseignements donnés par le Tostado à la Faculté des Arts de Salamanque. Notre travail doctoral consiste à proposer une édition critique de la première partie consacrée à l’amour, à partir des deux témoins manuscrits conservés d’un traité resté jusqu’à présent inédit. Le commentaire qui accompagne l’édition vise non seulement à éclairer la place privilégiée qu’occupe la théorie amoureuse du Tostado au sein du traité comme de l’ensemble de l’œuvre tostadienne, mais également à replacer l’élaboration de cette théorie dans le contexte de l’enseignement salmantin puis de la diffusion d’une culture universitaire au sein des milieux auliques, au moment même où se forge un premier humanisme castillan. Nous proposons enfin d’examiner si la version castillane du Breuiloquium (Breuiloquio de amor et amiçiçia) est une traduction ou une auto-traduction (comme le prétend le prologue) et de resituer cette entreprise dans l’histoire de la traduction, à une époque où ce phénomène acquiert une importance considérable. C’est sur la confrontation entre le discours théorique sur la traduction – formalisé dans un texte postérieur du Tostado – et sa mise en pratique dans l’élaboration de la version castillane que repose l’analyse traductologique réalisée.

  • Titre traduit

    Love according to Alfonso of Madrigal, "El Tostado" : Commentary on and edition of the first part of the Breuiloquium de amore et amicitia


  • Résumé

    An important philosophical treaty written by Alfonso de Madrigal, also known as “El Tostado” (1401/1410-1454), the Breuiloquium de amore et amicitia sums up both the classical and the Christian conceptions of love of every kind (spiritual, physical, familial, carnal, lustful) and friendship (virtuous, political), brought together within a text that is a juxtaposition of academic exercises and of lectures given by El Tostado at the Faculty of Arts of Salamanca. This Ph. D. thesis is a critical edition of the first part of this treaty (the one dealing with love), founded on two remaining manuscripts of a text that to this day has never been published. The commentary that comes along with the edition aims at understanding the central role played by El Tostado’s love theory in the underlying logic of his treaty but also within his entire work. This commentary also seeks to grasp the construction of this love theory in the double context of the Salmantine teaching and of the diffusion of a university culture into John II’s court, at a moment when some first form of Castilian humanism was rising. Finally, this thesis tries to figure out if the Breuiloquium is a translation or an auto-translation (as stated in the prologue), and thus to understand the treaty from the point of view of the history of translations, precisely when translating reached a whole new degree of importance. The confrontation between a theoretical discourse about translation –that El Tostado formalised in a later text– and its practical dimensions in the translation from Latin to Castilian is the base upon which our traductological analysis is founded.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.