Rôle de la protéine Pleckstrin dans la génération de lymphocytes T CD8 mémoires et la mise en place d'une immunité tissulaire

par Mathilde Calvez

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie

Sous la direction de Mélanie Wencker.

Soutenue le 02-07-2018

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale de Biologie Moléculaire Intégrative et Cellulaire (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) et de Centre international de recherche en infectiologie (laboratoire) .


  • Résumé

    Les lymphocytes T CD8 sont des acteurs clés de l'immunité adaptative, impliqués dans la lutte contre les pathogènes intracellulaires et les cellules tumorales. En outre, les lymphocytes T CD8 sont capables, lors d’une réponse primaire, de se différencier en cellules mémoires capables de se maintenir dans l’organisme et de le protéger efficacement contre une nouvelle rencontre avec ces dangers. Ceci est permis grâce à leurs fonctions effectrices améliorées, leur plus grand potentiel prolifératif et leur capacité à migrer dans les tissus non-lymphoïdes, des propriétés toutes trois régulées au niveau moléculaire par le cytosquelette d'actine.            Récemment, notre équipe a montré que pleckstrin, un gène impliqué dans la régulation du cytosquelette d'actine, était fortement exprimé dans les lymphocytes T CD8 mémoires (générés suite à une infection virale), par comparaison avec des cellules T CD8 naïves. Grâce à des expériences d'infection par le virus de la Vaccine in vivo, nous avons pu mettre en évidence que l'absence de pleckstrin n'altère pas les fonctions effectrices des lymphocytes T CD8 (i. e. cytotoxicité et production de cytokines). En revanche, pleckstrin semble nécessaire à la génération des lymphocytes T CD8 mémoires et à leur localisation au sein des tissus infectés.            Ces travaux de recherche apportent ainsi un regard nouveau sur les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la mise en place d'un compartiment T CD8 mémoire au sein des tissus non-lymphoïdes.

  • Titre traduit

    Role of Pleckstrin protein in the generation and tissue localization of memory CD8 T cells


  • Résumé

    CD8 T cells are key players of adaptive immunity, and are involved in the elimination of intracellular pathogens and cancer cells. During a primary immune response, memory CD8 T cells are generated, and are able to maintain long-term and protect efficiently the organism against a secondary encounter with these threats. Indeed, memory CD8 T cells mediate durable protection through enhanced effector functions, increased proliferative capacity and distinct migratory behaviors, three processes that are tightly regulated by actin cytoskeleton.            Recently, the laboratory has shown that pleckstrin, a gene involved in actin cytoskeleton, is highly up-regulated in pathogen-induced memory CD8 T cells compared to naïve cells. Using pleckstrin deficient CD8 T cells, we show in an in vivo model of Vaccinia virus infection that pleckstrin deficiency does not affect global CD8 functions, in terms of cytokine production and cytotoxicity. However, pleckstrin is required for the optimal generation and localization of memory CD8 T cells within infected tissues.            As a whole, this work gives new insight into the molecular and cellular mechanisms that allow the establishment of a memory CD8 T cell compartment within non-lymphoid tissues.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-09-2019


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?