Essays on the formation of social and economic networks

par Liza Charroin

Thèse de doctorat en Sciences Économiques

Sous la direction de Marie-Claire Villeval et de Christophe Bravard.

Soutenue le 08-03-2018

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) , Université Pierre Mendès France (Grenoble) (Etablissement Codirection) et de Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Essais sur la formation de réseaux sociaux et économiques


  • Résumé

    Dans un monde où les réseaux deviennent une forme dominante d’organisation, la structure des réseaux et la position des individus en leur sein affectent les comportements individuels et les résultats économiques agrégés. L’analyse de la formation des réseaux par un planificateur central ou par les individus est au cœur de cette thèse en économie des réseaux. Le Chapitre 1 étudie de manière théorique la formation et la protection optimale des réseaux par un planificateur central sachant qu’un agent externe peut détruire k liens. La protection s’effectue soit en densifiant les liens entre les nœuds, soit en protégeant les liens. Lorsque le coût de protection est suffisamment faible, un réseau minimalement connecté constitué de liens protégés garantit le flux de communication; si ce coût est élevé, la solution optimale est de former un réseau symétrique où chaque nœud possède au moins k+1 liens non-protégés. Le Chapitre 2 explore la formation décentralisée de réseaux en laboratoire en analysant les décisions individuelles de formation de liens lorsqu’un agent a une valeur supérieure aux autres et que le processus de formation de liens est séquentiel. Les résultats montrent que la séquentialité facilite la coordination sur des réseaux efficaces mais qui ne correspondent pas à l’équilibre parfait en sous-jeu. L’hétérogénéité entre les agents accroit l’asymétrie du réseau en raison de la polarisation des liens sur l’agent à valeur supérieure. Le Chapitre 3 étudie l’impact de la formation endogène d’un réseau sur l’importance des effets de pairs, avec une application aux comportements malhonnêtes. Afin d’identifier les effets des comparaisons sociales, deux environnements contrôlés sont créés en laboratoire dans lesquels les individus choisissent ou non leurs pairs, puis observent leur comportement. Les résultats montrent que les effets de pairs sur les comportements malhonnêtes sont significativement accrus lorsque les individus peuvent choisir leurs pairs.


  • Résumé

    In a world where networks become a dominant form of organization, the structure of networks and the position of individuals in these networks affect individual behavior and aggregate economic outcomes. The analysis of network formation by a central planner or by individuals themselves is at the heart of this thesis on the economics of networks.Chapter 1 theoretically studies the optimal formation and protection of networks by a central planner knowing that an external agent can destroy k links. The protection of the network can be guaranteed either by densifying the links between nodes, or by protecting the links. When the cost of protection is relatively small, a minimally connected network composed of protected links guarantees the communication flow; if this cost is high, the optimal solution is to form a symmetric network where each node has at least k+1 non-protected links.Chapter 2 explores the decentralized formation of networks in the laboratory by analyzing individual linking formation decisions when one agent has a higher value than others and that the linking formation process is sequential. The results show that sequentiality facilitatesthe coordination on efficient networks but that do not correspond to the Subgame PerfectEquilibrium. The heterogeneity across agents increases the asymmetry of networks because of the polarization of links on the agent with a higher value.Chapter 3 studies the impact of the endogenous formation of networks on the importance of peer effects, applied to dishonest behavior. In order to identify the effects of social comparisons, two controlled environments are designed in the laboratory in which individuals choose or not their peers, and then observe their behavior. The results show that peer effects on dishonest behavior are significantly higher when individuals can choose their peers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?