Extraction et analyse du réseau acoustique d'oiseaux sociaux

par Marie Fernandez

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Hugues Berry et de Clémentine Vignal.

Le président du jury était Guillaume Beslon.

Le jury était composé de Hugues Berry, Clémentine Vignal, Guillaume Beslon, François-Xavier Dechaume-Moncharmont, Valérie Dufour, Sébastien Deregnaucourt, Isabelle George.

Les rapporteurs étaient François-Xavier Dechaume-Moncharmont, Valérie Dufour.


  • Résumé

    Posséder des données fiables, à jour et précises sur les populations d’oiseaux peut se révéler central aux décisions de politique environnementale. La bioacoustique est un outil de suivi non invasif de populations animales et avantageux lorsque les méthodes d’observation ou les captures sont difficiles. De plus, il a été montré chez de nombreuses espèces que l'étude de la communication acoustique peut largement contribuer à comprendre la dynamique des interactions sociales au sein d'un groupe. Cependant, l'étude des interactions vocales peut se révéler difficile, notamment lorsque l'on souhaite s'intéresser à une échelle fine des échanges. C'est pourquoi la bioacoustique n’a que peu été utilisée pour la caractérisation de la structure sociale de populations. L'objectif de ce projet de thèse était le développement de techniques d’extraction de vocalisations individuelles au sein d'un groupe, ainsi que la modélisation de leur dynamique fine. Après avoir été développée, testée et validée, notre méthode a permis d'étudier le réseau acoustique chez une espèce d'oiseau social, le diamant mandarin, et d'explorer le lien entre réseau acoustique et réseau social. A travers plusieurs études, nous avons montré que la dynamique vocale d'un groupe dépend à la fois de la composition de ce groupe (sa taille, la présence de couples ou de juvéniles) et du contexte environnemental (sans perturbation, puis avec séparation visuelle ou présence d'un danger). Ainsi, avec le développement de méthodes d'extraction de réseau acoustique, ce projet contribue à la fois à la recherche fondamentale et appliquée dans ce domaine : en recherche fondamentale car l'étude de la dynamique des interactions vocales permet de mieux comprendre le réseau social, et en recherche appliquée pour le suivi de population.!

  • Titre traduit

    Extraction and analysis of social birds' acoustic network


  • Résumé

    Bird populations represent a significant proportion of urban and rural biodiversity. For this purpose, the acquisition of reliable, updated and precise data on bird population can be a central factor for environmental decisions. The current classical techniques are difficult regarding human resources (banding, tracking, counting) and often invasive. Bioacoustics is a non-invasive tool for animal populations monitoring (density, migration paths...). Moreover, it has been shown in many species that the study of vocal exchanges can largely help to understand the social interactions occurring in a group. However, studying vocal exchanges can be difficult, especially when we want to assess fine scale interactions. For this reason bioacoustics have rarely been used to characterize groups’ social structure. The aim of this project was to develop techniques for the extraction of individual vocalizations in a group, and the modelling of their dynamics at a fine scale. After we developed, tested and validated our method, we used it to extract the acoustic network in a bird social species, the zebra finch, and investigate the link between acoustic and social network. Throughout different studies we showed that the group composition, more particularly its size, the presence of couples or the presence of juveniles can shape parts of the vocal dynamics. We also found that the environmental context (without any perturbation, then a context of separation for a couple, or predation in a group) can impact the vocal interactions dynamics. Thus, this project make contribution to both fundamental and applied research: in fundamental research by contributing to the study of vocal interactions dynamics to better understand the social network, and in applied research by contributing to define new standards for population monitoring.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc’INSA. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.