Etude terminologique de la chimie en arabe dans une approche de fouille de textes

par Baian Albeiriss

Thèse de doctorat en Lexicologie et terminologie multilingues

Sous la direction de Mohamed Hassoun.

Soutenue le 07-07-2018

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) et de Interactions- Corpus- Apprentissages- Représentations / ICAR (laboratoire) .

Le président du jury était Salam Diab Duranton.

Le jury était composé de Xavier Lelubre, Sabrina Boulesnane, Zoubeir Mouelhi.

Les rapporteurs étaient Abdenbi Lachkar, Abdelfattah Braham.


  • Résumé

    Malgré l’importance d'une nomenclature internationale, le domaine de la chimie souffre encore de quelques problèmes linguistiques, liés notamment à ses unités terminologiques simples et complexes, pouvant gêner la communication scientifique. L’arabe ne fait pas exception, d’autant plus que sa graphie agglutinante et, en général, non-voyellée, pose d’énormesproblèmes d’ambiguïté. A cela s’ajoute l’emploi récurrent d’emprunts. La question est de savoir comment représenter les unités terminologiques simples et complexes de cette langue spécialisée. En d’autres termes, formaliser les caractéristiques terminologiques en étudiant les mécanismes de la construction morphosyntaxique des termes de la chimie en arabe. Cette étude devrait aboutir à la mise en place d’un outil de désambigüisation sémantique qui vise à constituer un outil d’extraction des termes de la chimie en arabe et de leurs relations. Une recherche pertinente en arabe passant obligatoirement par un système automatisé du traitement de la langue ; le traitement automatiquement des corpus écrits en arabe ne pouvant se faire sansanalyse linguistique ; cette analyse linguistique, plus précisément, cette étude terminologique, est la base pour la construction des règles d’une grammaire d’identification afin de déterminer les termes de la chimie en arabe. La construction de cette grammaire d’identification nécessite la modélisation des patrons morphosyntaxiques à partir de leur observation en corpus etdébouche sur la définition de règles de grammaire et de contraintes.

  • Titre traduit

    .


  • Résumé

    Despite the importance of an international nomenclature, the field of chemistry still suffers from some linguistic problems, linked in particular to its simple and complex terminological units, which can hinder scientific communication. Arabic is no exception, especially since its agglutinating spelling and, in general, not vowelized, may lead to enormous ambiguity's problems. This is in addition to the recurring use of borrowings. The problematic is how to represent the simple and complex terminological units of this specialized language. In other words, formalize the terminological characteristics by studying the mechanisms of themorphosyntactic construction of the chemistry' terms in Arabic. This study should lead to the establishment of a semantic-disambiguation tool that aims to create a tool for extracting the terms of Arabic chemistry and their relationships. A relevant search in Arabic cannot be done without an automated system of language processing; this automatic processing of corpuswritten in Arabic cannot be done without a language analysis; this linguistic analysis, more exactly, this terminology study, is the basis to build the rules of an identification grammar in order to identify the chemistry's terms in Arabic. The construction of this identification grammar requires modelling of morphosyntactic patterns from their observation in corpus and leads to the definition of rules of grammar and constraints.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.