Le pluralisme juridique de la justice et ses limites dans l'Union des Comores

par Mohamed Djaé Oulovavo

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Marie-Claire Rivier.

Soutenue le 25-06-2018

à Lyon , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) , en partenariat avec DCT - Laboratoire Droit, contrats, territoires (laboratoire) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Droits Contrats Territoires / DCT (laboratoire) .

Le président du jury était Guillaume Protière.

Les rapporteurs étaient Évelyne Serverin, Pascal Ancel.


  • Résumé

    Première partie : La pluralité des juridictions : une pluralité assumée et organiséeTitre I : La composition de l’appareil de justiceTitre II : L’organisation des juridictions dans l’optique d’un ordre juridictionnelDeuxième partie : Le juge comorien face aux impératifs de justiceTitre I : Le respect des fondements de la justiceTitre II : Le juge comorien à la jonction d’un pluralisme désordonné

  • Titre traduit

    The legal pluralism of justice in the Union of the Comoros and its limits


  • Résumé

    Part 1: The plurality of courts: an assumed and organized pluralityTitle I: The composition of the judicial systemTitle II: The organisation of the courts from the perspective of a jurisdictional systemPart 2: The Comorian judge facing justice dutiesTitle I: The observations of the foundation of justiceTitle II: The Comorian judge in junction of a disordered pluralism


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.