Étude des mécanismes de virulence du pathogène nosocomial Acinetobacter baumannii

par Stéphanie Gagné

Thèse de doctorat en Infectiologie

Sous la direction de Suzana Salcedo.

Le président du jury était Patricia Doublet.

Le jury était composé de Katy Jeannot, Gérard Lina.

Les rapporteurs étaient Julie Guignot, David O'Callaghan.


  • Résumé

    Acinetobacter baumannii est un pathogène nosocomial qui induit principalement des infections du système respiratoire ou urinaire, et des septicémies chez les patients immunodéprimés. L'émergence de souches multi résistantes aux antibiotiques et l'augmentation de nombreuses d'infections par A. baumannii fait de ce pathogène un enjeu majeur de santé publique. De plus aujourd'hui émerge des souches hypervirulentes. Nous nous sommes intéressés à différentes souches afin de caractériser le phénotype hypervirulent de ces souches. L'étude du système de sécrétion de type VI montre la complexité des mécanismes de virulence d'A. baumannii et sa régulation dépendante des souches. Dans un second temps l'étude des souches cliniques hypervirulentes et nous avons mis en évidence deux nouveaux potentiels mécanismes de virulence : une phase de réplication intracellulaire et une limitation de la réponse immunitaire. Ces mécanismes peuvent expliquer la virulence accrue de ces souches chez l'homme. L'étude nous montre également qu'A. baumannii est un pathogène complexe et qu'on son étude à l'heure actuelle nécessité l'emploi de souche représentative des souches infectant les patients

  • Titre traduit

    Virulence mechanisms of the nosocomial pathogen Acinetobacter baumannii


  • Résumé

    A. baumannii is an hospital acquired pathogen which causes mainly ventilator associated infection, urinary tract infection and bacteraemia. Last years Multi Drug Resistant strains increase and nosocomial infection cause by A. baumannii also which led him as a serious health care problem. We compare different strains in propose to find phenotype that can explain hypervirulent strain emergence. We studied type six secretion and showed that the complexity of A. baumannii virulence mechanism. Indeed type six secretion system regulation is strain dependant. Secondary we study hypervirulent strain and showed that intracellular stage exists and there is intracellular replication. Also hypervirulent strain induces less immune response. Those two mechanisms can explain A. baumannii hypervirulent phenotype


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.