Connaitre les origines des paysages de la ville et de l’urbain, pour en débattre et agir : expérimentations pratiquées sur la Métropole du Grand Nancy

par Jean-Marie Simon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Husson et de Simon Edelblutte.

Le président du jury était Anne Sgard.

Le jury était composé de Jean-Pierre Husson, Simon Edelblutte, Nathalie Blanc, Lise Bourdeau-Lepage.

Les rapporteurs étaient Nathalie Blanc, Lise Bourdeau-Lepage.


  • Résumé

    La Convention européenne du paysage et la problématique des Paysages Urbains Historiques proposée par l’Unesco, confirment l’importance d’une bonne connaissance des paysages pour une gestion du cadre bâti répondant aux besoins actuels. Mais, en France, les atlas du paysage, éléments essentiels de la politique paysagère s’attachent peu aux milieux urbains, apparemment pour des motifs méthodologiques. L’objectif est de réfléchir aux méthodes qui peuvent améliorer cette connaissance La première partie fait l’état de l’art du sujet, rappelle le rôle des paysages dans le bien-être quotidien individuel et collectif, inventorie les intervenants et les doctrines et établit un bilan des démarches actuelles. Une deuxième partie retrace les méthodes de la discipline géographique pour aborder les paysages de la ville et ses échanges avec d’autres disciplines : l’urbanisme, le paysage, l’architecture. La troisième partie, est une expérimentation qui s’appuie sur un atlas des paysages celui de la Meurthe-et-Moselle, et approfondit le territoire de la Métropole du Grand Nancy. La méthode retenue, issue de la pratique des transects, est accompagnée d’analyses paysagères ponctuelles relevant de la méthode des volets paysagers prévus par la loi Paysage de 1993. Une dizaine de secteurs est examinée : centre, entrée de ville, lotissement, grand ensemble zones industrielles. Cette approche permet de formuler quelques propositions méthodologiques qui clôturent l’expérimentation.

  • Titre traduit

    Know the origins of the landscapes of the city and the urban, to discuss it and act : experimentations on the Metropolis of Grand Nancy


  • Résumé

    The European convention of the landscape and the problem of the Historic Urban landscapes proposed by UNESCO, confirm the importance of a good knowledge of the landscapes for a management of the built frame answering the current needs. But, in France, atlas of the landscape, essential elements of the landscaped politics, don’t take into consideration the urban landscapes, apparently for methodological motives. The objective is to think about the methods which can improve this Knowledge.The first part makes the state of the art of the subject, calls back the role of the landscapes in the individual and collective daily well-being, lists the speaker and the doctrines and establishes a balance sheet of the current steps. A second part redraws the methods of the geographical discipline to approach the landscape of the city and its exchanges with other disciplines: the town planning, the landscape, the architecture. The third part is an experiment which leans on an atlas of the landscapes of Meurthe-et-Moselle and deepens the territory of the Metropolis of Grand Nancy. The reserved method, stemming from the practice of transect, is accompanied by limited landscaped analyses coming from the method of the statutory landscaped based on the Landscape Law of 1993. About ten sectors are examined: center, city entrance, lot, large set industrial parks. This approach allows to formulate some methodological proposals which enclose the experiment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.