Approches bibliométriques des littératures francophones subsahariennes

par Darly Ntsame Bekale Mba

Thèse de doctorat en Langues, Littératures et Civilisations

Sous la direction de Pierre Halen.

Le président du jury était Papa Samba Diop.

Le jury était composé de Pierre Halen, Sylvère Mbondobari, Dominique Ranaivoson.

Les rapporteurs étaient Papa Samba Diop, Sylvère Mbondobari.


  • Résumé

    La création des banques de données littéraires ces dernières décennies a permis d’insérer les méthodes quantitatives dans l’étude de la production, de la réception, du fait et de la vie littéraires. Notre thèse se penche sur l’un de ces corpus numérisés, dans le cadre des littératures francophones subsahariennes. Ainsi, sur la base d’une approche bibliométrique, il est question de quantifier cette production littéraire à partir des données fournies par la banque de données littératures africaines francophones (LITAF), essentiellement axée sur la production littéraire de langue française liée à l’Afrique subsaharienne. Par opposition aux nombreux travaux qui ont été menés sur l’histoire des littératures francophones subsahariennes, ce travail s’axe sur la recherche quantitative dans ce domaine. L’exploitation de cette banque de données, s’est faite à partir d’une prise de mesure dont le but a été de retracer l’évolution quantitative des différentes variables de cette production littéraire, en interrogeant et en mettant en évidence, l’ensemble des facteurs historiques qui ont pesé sur les fluctuations de production au cours des différentes périodes. Les quantifications établies, se sont faites sur la base d’une segmentation des notices, qui a pris en compte des critères tels que: la période, le genre ou la catégorie littéraire, la réception critique des œuvres et auteurs, les pays et les éditeurs. Par ailleurs, l’analyse des indices signalétiques des documents, a permis de saisir et examiner l’évolution des types d’imprimés, des supports de diffusion, du phénomène de réception et de mettre en lumière les mutations éditoriales propres à cette littérature. En soumettant l’ensemble de ces quantifications bibliométriques à des analyses interdisciplinaires, on a pu construire une histoire littéraire quantitative et dégager grâce à elle, les facteurs qui ont conditionné aussi bien la production que la réception de cette littérature depuis son avènement jusque dans les années 2000

  • Titre traduit

    Bibliometric approaches to francophone sub-saharan literatures


  • Résumé

    Setting up literary data banks in recent decades has made it possible to include quantitative methods in the study of literary production, reception, fact and life. Our thesis examines one of these digitized corpora, within the framework of Francophone sub-Saharan literatures. Thus, on the basis of a bibliometric approach, we intended to quantify this literary production based on data provided by the African Francophone literature database (LITAF), mainly focused on French-language literary production in sub-Saharian Africa. Unlike so many studies that have been conducted on the history of French-speaking sub-Saharan literatures, this work focuses on quantitative research in this area. The exploitation of this databank, has been made through a measurement whose aim was to trace the quantitative evolution of the different variables of this literary production. It has been made by questioning and highlighting, the historical factors that had an impact on the fluctuations of the production over the different periods. The established quantifications have been made by dividing the records into sections, which took into account criteria such as : the period, the genre or the literary category, the critics of works and the authors, the countries and the publishers. Moreover, the analysis of the descriptive signs of the documents made it possible to grasp and examine the evolution of the types of printed matters, of the media of diffusion, of the phenomenon of reception and to highlight the editorial mutations specific to this literature. By submitting all these bibliometric quantifications to interdisciplinary analyses, we have been able to construct a quantitative literary history and to identify through it the factors that have conditioned the production as well as the reception of this literature from its advent to the 2000s


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.