Les amis de Poa et le jumelage Vandoeuvre-Poa (Burkina Faso) de 1968 à nos jours : genèse, réalités, spécificités et enjeux

par Willy Davy Moundemba

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Étienne Thévenin.

Soutenue le 02-07-2018

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine) , en partenariat avec Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (laboratoire) et de Centre de Recherche Universitaire Lorrain d'Histoire / CRULH (laboratoire) .

Le président du jury était Évelyne Cohen.

Le jury était composé de Étienne Thévenin, Jean-Louis Clément, Didier Francfort.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Clément.


  • Résumé

    Il y a près de quatre décennies, Claude LEGAIT un Français de Vandoeuvre, à la suite d’un séjour à Poa en Haute-Volta, actuel Burkina-Faso, crée en 1978, avec quelques amis, dont Guy AUFRERE, le premier président Les Amis de Sabou, association loi 1901, destinée à venir en aide à ses amis voltaïques, lesquels manquaient de tout ou presque, notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation. La jeune association lance, sous la tutelle de la F.M.V.J., ses premiers chantiers envoie des médicaments et engage l’‘‘opération bulldozer’’ qui permet de faire connaitre l’association dans la Z.U.P. de Vandoeuvre et au-delà, et aussi le village de Poa, qui est à cette époque un canton de la sous-préfecture de Sabou. Hommes déterminés, Claude LEGAIT, Guy AUFRERE et son successeur Gérard VOREAUX et bien d’autres encore, hommes et femmes, entament alors les négociations avec les municipalités lorraines pour la mise en place d’un jumelage avec le canton de Poa. Au terme de multiples négociations, le jumelage est finalement conclu entre Vandoeuvre et la sous-préfecture de Sabou en décembre 1982, en présence de Francis CROMBEZ, représentant du maire de Vandoeuvre, Richard POUILLE. Président de 1981 à 2014, Gérard VOREAUX donne plus d’ampleur à l’action de l’association qui entraîne à partir de 1985 la ville allemande de Lemgo dans le jumelage. Dès cet instant, le paysage de Sabou et particulièrement de Poa, grâce au recentrage du jumelage en 1991, se transforme grâce par la présence de centaines de volontaires français venus de la Lorraine travaillant chaque été avec leurs Amis burkinabés, à la construction de dizaines de bâtiments destinés à l’éducation et à la santé prioritairement. En 1994 Les Amis de Sabou deviennent Les Amis de Poa. En 2009, le renouvellement du serment de jumelage entre les maires de Vandoeuvre, Stéphane HABLOT et de Poa, Jean ZONGO apparaît comme le signe de la confiance faite aux acteurs et de la qualité des échanges entre les deux communautés, qui éclaire d’un jour nouveau les relations franco-africaines.

  • Titre traduit

    The Friends of Poa and the Vandoeuvre-Poa twinning from 1978 to the present day : genesis, realities, specrïicifies and challenges


  • Résumé

    Several decades ago, Claude LEGAIT, a Frenchman of Vandœuvre, create in 1978 with a few friends, one of whom is Guy AUFRERE, an association called Les Amis de Sabou (The Law of Associations, 1901) after one of his travels to Poa in the Republic of Upper Volta, now Burkina-Faso. The organisation was established to aid said friends in the region, who often faced precarious living standards in health and education. To change the situation, the association led by Claude LEGAIT and its president Guy AUFRERE, organised under FMVJ’s supervision the first projects involving the shipment of medication, and the start of Operation Bulldozer, which would make the association known both in the ZUP of Vandœuvre and beyond, but also in the village of Poa, which at that time was a canton of the sub prefecture of Sabou.Claude LEGAIT and Guy AUFRERE were determined. The successor of AUFRERE, Gerard VOREAUX, and several others, started to negotiate with municipalities of the Lorraine region so to institute a town twinning initiative with the canton of Poa. After various negations, the town twinning project was finally established between Vandœuvre and the sub prefecture of Sabou in december 1982, in presence of Francis CROMBEZ, the representative of the mayor of Vandœuvre, Richard POUILLE. President from 1981 to 2014, Gerard VOREAUX gives more scope to the action of the association which trains from 1985 the German city of Lemgo in the twinning.From that moment on, Sabou’s, and more particularly Poa’s landscape was going to transform, thanks to a reformation of the town twinning agreement in 1991. Equally, thousands of French volunteers coming from Lorraine worked with their Burkinabe peers to edify infrastructure for education and health purposes. In 1994, Les Amis de Sabou was renamed Les Amis de Poa.In 2009, the renewing of the town twinning agreement between the mayor of Vandœuvre, Stéphane HALBOT and the mayor of Poa, Jean ZONGO were thought as a token of faith in all the actors involved, while the quality of exchanges between the town twins reflected the positive prospect of a convincing Franco-African alliance.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.