Intérêt du macrophyte Myriophyllum alterniflorum pour la détection de contaminants dans l'environnement

par Mohamad Baydoun

Thèse de doctorat en Eau, Sol, Environnement

Sous la direction de Véronique Deluchat.

Soutenue le 19-10-2018

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Chimie, Ecologie, Géosciences et AgroSciences Théodore Monod (Poitiers) , en partenariat avec PEIRENE (laboratoire) .

Le président du jury était Gilles Guibaud.

Le jury était composé de Céline Faugeron, Fabien Monnet.

Les rapporteurs étaient Marie-Noëlle Pons, Antoine El Samrani.


  • Résumé

    Le but de ce travail de thèse est de démontrer l’intérêt d’un macrophyte aquatique submergé, Myriophyllum alterniflorum pour la détection de contaminants dans l’environnement. Des études in situ ont été réalisées pendant 28 jours sur cinq milieux aquatiques, affectés par différents types de pression anthropique, durant trois campagnes de terrain (printemps 2015, automne 2015 et printemps 2016), pour déterminer si l’accumulation des contaminants dans la plante et si des biomarqueurs du myriophylle peuvent être utilisés pour détecter la présence de contaminants dans les eaux. L’accumulation des contaminants au cours du temps était corrélée avec les teneurs des contaminants dans l’eau ; l’influence de la durée d’exposition a été étudiée. Au cours des trois campagnes, la réponse des biomarqueurs, teneur en MDA et activité de nitrate réductase était corrélée avec les teneurs en contaminants dans l’eau et dans la plante ; cependant l’influence de la durée d’exposition sur l’évolution de la réponse des biomarqueurs est moindre par rapport à celle de l’accumulation des contaminants. Ainsi, l’étude des biomarqueurs pourrait permettre une évaluation plus fiable de la qualité des masses d’eau que le suivi de l’accumulation dans la plante. Au cours de la campagne printemps 2015, un panel de biomarqueurs plus large a été étudié afin de définir les biomarqueurs les plus pertinents pour détecter spécifiquement les pressions liées aux activités urbaines ou industrielles. Une méthodologie d’évaluation de la qualité des eaux est proposée, en considérant un protocole d’analyse des biomarqueurs : un premier dosage de Chlb et MDA est simple et moins coûteux. Quand aucune preuve d'impact anthropique n'est montrée, aucune analyse complémentaire n'est requise. En revanche, lorsqu’une altération est mise en évidence, l’analyse d'autres biomarqueurs plus spécifiques tels que les activités G6PDH et γ-GCS sera nécessaire. La réponse de l'activité γ-GCS est spécifique du stress métallique, ainsi, la réponse de ce biomarqueur devrait amener à réaliser l’analyse des métaux/métalloïdes dans M. alterniflorum.

  • Titre traduit

    Interest of the macrophyte Myriophyllum alterniflorum for the detection of contaminants in the environment


  • Résumé

    The aim of this thesis is to demonstrate the interest of a submerged aquatic macrophyte, Myriophyllum alterniflorum for the detection of contaminants in the environment. In situ studies were conducted over 28 days in five aquatic environments, affected by different levels of anthropogenic pressure, during three field seasons (spring 2015, autumn 2015 and spring 2016), to determine whether the accumulation of contaminants in the plant and whether biomarkers can be used to detect the presence of contaminants in water. The accumulation of contaminants over time was correlated with the levels of contaminants in the water; the influence of the duration of exposure has been studied. In all three campaigns, biomarker response, MDA content, and nitrate reductase activity were correlated with contaminant levels in water and in the plant; however, the influence of the duration of exposure on the evolution of the biomarker response is lower compared to the accumulation of contaminants. Thus, the study of biomarkers could allow a more reliable assessment of the quality of water bodies than the monitoring of contaminant accumulation in the plant. During the spring 2015 campaign, a much broader biomarker panel was investigated to define the most relevant biomarkers for assessing water quality. A methodology for evaluating water quality is proposed, considering a biomarker analysis protocol: a first assay of Chlb and MDA is simple and less expensive. When no evidence of human impact is shown, no further analysis is required. On the other hand, when an alteration is highlighted, the analysis of other more specific biomarkers such as G6PDH and γ-GCS activities will be necessary. The response of γ-GCS activity is specific for metal stress, so the response of this biomarker should lead to the analysis of metals / metalloids in M. alterniflorum.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 30-06-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.