Effets d'un programme d'incitation et d'éducation à l'activité physique à domicile chez des patients post-AVC en phase subaiguë sur la performance au test de marche de 6 minutes

par David Chaparro

Thèse de doctorat en Staps

Sous la direction de Stéphane Mandigout et de Benoît Borel.

Soutenue le 18-12-2018

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Sciences Biologiques et Santé (Limoges) , en partenariat avec Handicap, Activité, Vieillissement, Autonomie, Environnement (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Christophe Daviet.

Le jury était composé de Aïna Chalabaev.

Les rapporteurs étaient Charles Sebiyo Batcho, Alain Varray.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail était d’’évaluer les effets d’un programme d’incitation et d’éducation à l’activité physique, à domicile chez des patients post-AVC en phase subaiguë, sur la performance au test de marche de 6 minutes (TM6M) et son maintien à six mois de l’arrêt du programme. Il s’agissait d’un essai clinique comparative, prospective, randomisée, en simple aveugle et monocentrique. La population de l’étude était composée de 84 patients post-AVC (Age 61.7 ± 13.2 ans, délai de l’AVC 2.5 ± 1.5 mois). Quarante-deux patients ont été randomisé pour le GE et 42 patients pour le GC. Le GE a suivi un programme d’incitation à l’AP à domicile pendant 6 mois. Trois moyens d’incitation ont été utilisés ; un accéléromètre (Armband Sensewear, Bodymedia), des appels téléphoniques hebdomadaires et des visites à domicile toutes les trois semaines. Également, une séance d’éducation sur l’AP et la fixation des objectives en termes du nombre de pas et de la durée de l’AP a été réalisée avant de commencer le protocole. Le GC a reçu simplement une information sur les bienfaits de l’AP et sur le niveau d’activité à réaliser selon les recommandations de pratique post-AVC. Les critères d’évaluation secondaires ont été l’échelle « fonctionnal ambulation classification » (FAC), l’indice de barthel (IB), l’indice moteur (IM), la qualité de vie (Euroqol-5D), la composition corporelle, le questionnaire « Health Care Comunication Questionnaire » (HCCQ), l’Echelle Visuelle Analogique de la douleur (EVA), le questionnaire Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS) et questionnaire Multidimensionnal fatigue Inventory 20 (MFI-20). Les patients ont été évalué avant (T0), après l’intervention (T1) et six mois après l’arrêt du programme (T2). Les résultats montrent une augmentation significative de la distance de marche parcoure entre T0 et T1 pour le GE (18%, p<0.001), malgré cette augmentation, il n’y a pas de différence entre GE et GC à T1 (p=0.30). Une augmentation significative du score de FAC (+0.75, p=0.02) a été constaté pour le GE à T1, cette augmentation était différente entre les deux groupes (p=0.0013). A l’inverse, une diminution significative du score MFI-20 (-4.6, p<0.001) a été constaté pour le GE à T1, cette diminution était différente entre les deux groupes (p<0.001). A T2 les effets du programme sur le périmètre de marche (p=0.75), la capacité fonctionnelle (p=0.17) et la fatigue (p=0,74) se sont maintenus. Aucun effet n’a été constaté pour le reste des variables. De plus, en fin d’intervention le GE atteint les recommandations d’AP par jour, en termes de pas (5955 ± 5475) et de durée (105 ± 75 minutes).

  • Titre traduit

    Effects of a home-based physical activity incentive program on six minutes walking test performance


  • Résumé

    The aim of the study was to evaluate the effect of a home-based physical activity incentive program on the 6 minutes walking distance performance (6MWT) and its evolution, 6 months after the end of the program. This is a comparative, prospective, randomized, single-blind and monocentric clinical trial. Participants were 84 post-stroke patients (average age 61.7 ± 13.2 years, time since stroke 2.5 ± 1.5 months). Forty-two patients were randomly assigned to an experimental group (EG) and the other forty-two to a control group (CG). EG followed a home-based physical activity incentive program for 6 months. Three incentive methods have been used; an accelerometer (Armband Sensewear, Bodymedia), weekly telephone calls, and home visits every three weeks. In addition, educational session about physical activity and information about physical activity recommendations were conducted before the start of the protocol. CG received general information about physical activity benefits and post-stroke practicing activity recommendations. Other assessment criteria were functional ambulatory classification (FAC), barthel index (BI), motricity index (MI), quality of life (Euroqol-5D), body composition, the health care communication questionnaire (HCCQ), visual analog scale of pain (VAS), the hospital anxiety and depression scale (HADS), the multidimensional fatigue inventory 20 questionnaire (MFI-20). Patients were evaluated before intervention (T0), after intervention (T1) and 6 months after the end of the program (T2). Walking distance increased significantly in the EG between T0 and T1 (18%, p<0.001); however, there was not a significantly difference between EG and CG at T1 (p=0.30). The score of FAC increased significantly (+0.75, p=0.02) in EG at T1, but it was different between EG and CG (p=0.0013). Furthermore, MFI-20 score decreased significantly at T1 (-4.6, p<0.001) for the EG, it results was different between both groups (p<0.001). The program effects on walking distance (p=0.75), functional ability (p=0.17), and fatigue (p=0.74) at T2 were maintained. No significant effect of other variables was found. In addition, at the end of the program, the EG achieved the physical activity recommendation per day, step number (5955 ± 5475) and activity duration (105 ± 75 minutes).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.