Gouverner les cours d'eau par un concept : Etude critique de la continuité écologique des cours d'eau et de ses traductions

par Jacques Aristide Perrin

Thèse de doctorat en Geographie

Sous la direction de Jamie Linton et de Sara Fernandez.

Le président du jury était David Blanchon.

Le jury était composé de Jamie Linton, Sara Fernandez, David Blanchon, Gabrielle Bouleau, Régis Barraud.

Les rapporteurs étaient Emmanuelle Hellier, Catherine Carré.


  • Résumé

    Concept introduit dans la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques en 2006, la continuité écologique d’un cours d’eau (CECE) est considérée comme un moyen d’atteindre le (très) bon état écologique des masses d’eau dans le cadre de la mise en oeuvre de la Directive-Cadre sur l’Eau. Depuis les années 2010, les projets de restauration de la continuité écologique sont entrepris sur des cours d’eau en France. Certains font l’objet de vives oppositions venant ralentir, voire empêcher sa réalisation. La thèse analyse les origines socio-politiques de ce concept et de la politique publique de CECE afin de rechercher dans le passé des éléments explicatifs des difficultés de son application au présent. Elle cherche ainsi à savoir comment les élaborations du concept et de la politique publique de CECE ont cadré, par des mélanges de sciences et politiques, une manière particulière de produire une continuité sur les cours d’eau, laquelle est discutée et contestée par des acteurs dans le but de l’infléchir.Dans une première partie, nous proposons un récit de son élaboration durant la Directive-Cadre sur l’Eau, la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques et le Grenelle de l’Environnement n°1. Plusieurs traductions européennes et françaises sont présentées pour comprendre l’évolution de sa définition et de son cadrage. Dans un deuxième temps, nous menons une analyse des discours, utilisée pour rendre compte des diverses manières de présenter et d’interpréter ce concept. En proposant un examen de la controverse entre des acteurs à l’échelle nationale, nous faisons de premières propositions pour expliquer la conflictualité de ce concept. Par la suite, nous étudions la mise en oeuvre de la CECE sur plusieurs cours d’eau appartenant à deux bassins versants français (la Dordogne et la Têt) afin d’étudier les causes de désaccord entre les acteurs de terrain qui portent sur différents savoirs, valeurs, expertises et entités mobilisées pour composer ce projet de cours d’eau.Enfin, à la lumière des résultats de l’analyse, nous étudions ce que pourraient être les caractéristiques d’une CECE, davantage territorialisée et connectée aux attentes des acteurs locaux.

  • Titre traduit

    A key concept of water resource management : Critical study of ecological continuity of rivers


  • Résumé

    The restoration of European rivers has been aligned with the Water Framework Directive, which promotes the concept of river continuity.This con cept was codified in French law in 2006, whereby it was termed "ecological continuity of rivers" and defined as the free movement of living organisms and the efficient transfer of natural sediments. Since the 2012 , the ecological continuity of rivers has been one of the most significant policy developments affecting rivers in the country. However, efforts to restore or establish ecological continuity have been met with problems, including the opposition of local residents, which have given rise to disagreements. In an effort to better understand these oppositions, this dissertation traces the socio-political origins of ecological continuity of rivers. We analyse how the construction of the concept and the development and implementation of the policy of the ecological continuity combined science and politics. After providing an analyzis of the history of the concept and the policy, we describe its various translations (European and French) in order to detail the evolution of scientific and political entanglements that have resulted in its application to French territory . The thesis adopts an approach that borrows from discursive analysis to explain different ways to interpret the ecological continuity of rivers through science (knowledge, expertises) and politics (entities , values ).The final part provides a fine-grainedanalysis of how public policy implements the removal or alteration of hydraulic workson rivers so as to realize ecological continuityin two French watersheds.The aim is to better understand the main reasonsof disagreementsand conflicts.Flowing from thecritical analysisof thesedifficulties, wepropose a conceptual tool to tackle main challenges involved implementing of ecological continuity and produce what we describe as a "territorial connectivity of rivers".


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.