Ne pas grever l'avenir au bénéfice du présent : Une histoire environnementale de l’extraction du charbon de la fin du 18e siècle à l’Entre-deux-guerres : un développement non soutenable. : L’exemple du Couchant de Mons et du Valenciennois

par Kevin Troch

Thèse de doctorat en Histoire, civilisation et histoire de l'art des mondes modèrnes et contemporains

Sous la direction de Béatrice Touchelay et de Isabelle Parmentier.


  • Résumé

    Ce travail de recherche étudie l’histoire des impacts environnementaux de l’extraction du charbon dans les bassins miniers du Couchant de Mons et du Valenciennois du 18e siècle jusqu’à l’Entre-deux-guerres ainsi que l’émergence de la logique extractiviste en Belgique et en France. Il met en lumière les fondements culturels et les bases scientifiques et législatives qui ont permis l’expansion de l’extraction du charbon dans ces deux pays, notamment au point de vue de la régulation des dégâts miniers. Ensuite les réactions des États, des entreprises minières et des habitants des bassins aux dégradations environnementales causées par l’extraction du charbon sont abordées. Les processus de négociation, les jeux de pouvoir et les mouvements d’opposition au charbon sont au cœur de cette interrogation. Le poids important des charbonnages dans la régulation des dégâts miniers, la volonté des gouvernements à permettre l’extraction du charbon et le développement d’une « guerre contre le charbon » par les habitants des bassins houillers sont analysés à partir de plusieurs situations exemplatives. Enfin, la thèse envisage l’influence des géologues et des ingénieurs des mines dans la création d’une « science des dégâts miniers » à travers trois controverses scientifiques : la séismicité induite, les théories des affaissements miniers et les inondations engendrées par l’extraction de la houille.

  • Titre traduit

    Ne pas grever l'avenir au bénéfice du présent : an environmental history of coal mining from the end of the 18th century to the inter-war period : an unsustainable development. The examples of the Couchant de Mons and the Valenciennois basins.


  • Résumé

    This is a study on the history of the environmental impacts of coal mining in the « Couchant de Mons » and the « Valenciennois » basins and the development of extractivism in Belgium and France from the 18th century to the Inter-war Period. It highlights the cultural foundations and the scientific and legal basis explaining the expansion of coal mining in these two countries, especially regarding the regulation of mining damages. Reactions of the States, mining companies and the inhabitants of the basins to the environmental damages caused by coal extraction are also analyzed. Processes of negotiation, power strategies and movements against coal mining are at the heart of this thesis. The heavy weight of collieries in the regulation system of mining damages, the willingness of governments to allow the extraction of coal and the development of a « War against coal » by the inhabitants are analyzed from several exemplary situations. Finally, this work considers the influence of geologists and mining engineers in the creation of a « science of mining damages » through three scientific controversies : induced seismicity, theories on mining subsidence and flooding engendered by coal mining.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.