Valorisation du glycérol par catalyse enzymatique

par Maxime De Sousa Lopes Moreira

Thèse de doctorat en Biotechnologies agroalimentaires, sciences de l’aliment

Sous la direction de Rénato Froidevaux.


  • Résumé

    Depuis les années 90, la production mondiale de biodiesel ne cesse d’augmenter passant de 15000 à plus de 430000 barils par jour. Lors de la synthèse des biodiesels, « un déchet » est produit à hauteur de 10 %, le glycérol, ce qui représente une manne financière importante. Ce travail de thèse, financé par la SAS PIVERT, a eu pour objectif de valoriser ce glycérol en glyoxal, une molécule plate-forme, en utilisant la catalyse enzymatique. Trois réactions ont été étudiées : une première concernant l’oxydation du glycérol en glycéraldéhyde, une seconde réaction de clivage du glycéraldéhyde en glycolaldéhyde et une troisième réaction d’oxydation du glycolaldéhyde en glyoxal. Les enzymes qui catalysent ces réactions ne sont pas commerciales, nous avons donc développé deux approches pour rechercher ces enzymes. Concernant les oxydases, un programme bio-informatique a été développé pour rechercher une activité enzymatique cible dans la biodiversité. En ce qui concerne la réaction de clivage du glycéraldéhyde, nous avons opté pour une approche de mutagénèse dirigée à partir de la fructose-6-phosphate aldolase basée sur des études de docking. Cette enzyme a été choisie grâce à une étude bibliographique. En effet, elle possédait de nombreux critères indispensables pour notre étude. Ce travail a permis, au sein de notre laboratoire, de développer de nouvelles approches de recherche d’activités enzymatiques dans la biodiversité et une automatisation complète de tout le processus de bio-informatique et de biologie moléculaire.

  • Titre traduit

    Enzymatic valorization of glycerol


  • Résumé

    Since 90s, biodiesel production increase from 15000 to 430000 barrels per day. However, during biodiesel synthesis, one molecule is produced at 10 %, the glycerol which represent an important financeable windfall. This project, funded by SAS PIVERT, was devoted to valorize glycerol into glyoxal, a building block, by enzymatic cascade. Three enzymatic reactions were studied, first glycerol oxidation into glyceraldehyde, second glyceraldehyde cleavage into glycolaldehyde and to finish a last oxidation reaction of glycolaldehyde to give the glyoxal. We haven’t found commercial enzymes able to catalyze these reactions. To find it, we have developed two different approaches. A bio-informatic program was created to search oxidase activity in biodiversity. A site directed mutagenesis method was developed from fructose-6-phosphate aldolase based on docking studies. This enzyme have been selected as started point after bibliographic research due to its characteristics. This PhD work has allowed to develop, in our laboratory, new approaches to research enzymes activity in biodiversity and a complete automation of the bio-informatic and molecular biology processes.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.