Les antécédents et les effets de l’ambivalence sur les intentions d’acheter des produits de luxe : le cas des millennials français

par Andrea Milena Sánchez Romero

Thèse de doctorat en Science de gestion

Sous la direction de Richard Ladwein.


  • Résumé

    Le luxe a un caractère ambivalent : il est associé à l’excès et au gaspillage et aussi à la beauté et au plaisir. Il suscite des réactions à la fois favorables et défavorables parmi les millennials. Ils sont attirés par les marques et produits de luxe, car ils les considèrent comme un moyen pour renforcer leurs identités multiples (personnelle, sociale et numérique) et pour influencer d’autres personnes. Ils accèdent au luxe par des moyens inhabituels comme les offres promotionnelles pratiquées sur les marchés de la parfumerie, de la cosmétique et du prêt-à-porter du luxe et les sites Internet qui proposent des produits de luxe à prix réduit, en location ou d’occasion. Malgré leur attirance envers le luxe, les millennials essaient de limiter l’influence de l’argent dans leur vie, privilégient les modes de consommation alternatifs (la location, le leasing ou le partage, etc.) et sont sensibles aux prix et aux promotions. Les millennials représentent une cohorte générationnelle mal connue par les manageurs, d’où l’importance d’étudier les antécédents et les conséquences de son ambivalence à l’égard des produits de luxe. Pour aborder cette problématique de recherche, une enquête par questionnaire auprès de jeunes âgés de 18 à 25 ans a été réalisée. Les résultats mettent en évidence que l’ambivalence à l’égard des produits de luxe chez les jeunes consommateurs est expliquée par l’attitude négative envers l’argent, par le contrôle de soi du consommateur et par l’interaction de la cherté perçue et de la sensibilité à la promotion. L’ambivalence influe de manière négative sur l’attitude envers les produits et est résolue à travers la recherche d’informations sur les marques et les produits.

  • Titre traduit

    The antecedents and effects of ambivalence on intentions to purchase luxury products : the case of french millennials


  • Résumé

    Luxury has an ambivalent nature: it is associated with excess and waste and also with beauty and pleasure. It elicits both favorable and unfavorable reactions among Millennials. They are attracted to luxury brands and products because they consider them as a means to reinforce their multiple identities (personal, social and digital) and to influence others. They access to luxury through unusual means such as promotional offers on the perfume, cosmetics and luxury ready-to-wear markets and websites where luxury products are discounted, rented or shared. Despite their attraction to luxury, Millennials try to limit the influence of money in their life, prefer alternative modes of consumption (renting, leasing or sharing, etc.) and are sensitive to prices and promotions. Millennials is a generational cohort that managers do not know well, hence the importance of studying the antecedents and consequences of its ambivalence towards luxury goods. In order to address this research topic, a survey was conducted among young adults aged from 18 to 25 years. The results show that the ambivalence towards luxury goods among young consumers is explained by the negative attitude towards money, by consumer's self-control and by the interaction of perceived expensiveness and deal proneness. Ambivalence affects attitudes towards products and is resolved through information seeking on brands and products.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.