La note bleue : l'expression tsigane dans le jazz à travers la presse anglophone nord-américaine des années 1880 aux années 1940

par André Chesnel

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Charles Illouz.

Soutenue le 31-01-2018

à La Rochelle , dans le cadre de École doctorale Euclide (La Rochelle ; 2018-....) , en partenariat avec Centre de recherches en histoire internationale et Atlantique - EA 1163 (laboratoire) .

Le président du jury était Nancy L. Green.

Le jury était composé de Charles Illouz, Nancy L. Green, Laurent Cugny, Bernard Formoso, Jean-Sébastien Noël, Laurent Vidal.

Les rapporteurs étaient Laurent Cugny, Bernard Formoso.


  • Résumé

    Cette recherche s’inscrit dans un ensemble de travaux récents qui ont pour objet la contribution des Européens aux processus de création et d’évolution du jazz. Les migrants européens du XIXe et du début du XXe siècle véhiculent avec eux des singularités culturelles qui marquent la musique américaine. Le rôle des Tsiganes et de leurs représentations outre-Atlantique méritent d’être étudiés. Notre démarche historique s’appuie sur l’établissement d’un corpus issu de la lecture de la presse américaine des années 1880 aux années 1940, confronté à des sources variées dans une perspective pluridisciplinaire (histoire de l’art, musique et géographie). Un plan croisé permet d’étudier dans un premier temps la réception de l’image des Tsiganes dans les divertissements américains, dans la musique romantique et dans le jazz. Nous observons l’omniprésence du thème tsigane, l’apparition d’un véritable mythe et son appropriation américaine. Dans un second temps, nous montrons dans quelle mesure les Tsiganes et leurs musiques contribuent à définir le jazz et ses origines. Enfin, nous analysons dans une troisième partie la circulation des Tsiganes en Amérique et leur installation dans les grandes villes des États-Unis où des musiciens tsiganes jouent du jazz.

  • Titre traduit

    The blue note : Gypsies in the history of jazz through the reading of the North-American English-language press from the 1880s to the 1940s


  • Résumé

    This academic research work is part of a series of recent studies whose aim is to show to what extent Europeans contributed to the birth of jazz and how they marked the development of this new kind of music. American music bears the stamp of the cultural idiosyncrasies that 19th and 20th century European migrants brought along. It is worthwhile focusing on the role played by Gypsies and the way they were perceived across the Atlantic. The reading of the American press from the 1880s to the 1940s, together with a wide variety of other sources, has provided a solid basis for a historical analysis with a multidisciplinary approach including art history, music and geography. A double-entry framework allows one to first study how Gypsies were perceived and represented in American entertainments, romantic music and jazz. What is noticeable is the omnipresence of the Gypsy theme, the emergence of a myth and its Americanization. Secondly, one can see the way Gypsy musics help define jazz music and give clues as to its origins. The third part is devoted to the Gypsies’ nomadic way of life throughout the United States and their settling in large cities where Gypsy musicians played jazz.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.