Protection cathodique du béton armé par revêtement electro-conducteur autonome

par Elie Sassine

Thèse de doctorat en Genie civil

Sous la direction de Raoul François et de Stéphane Laurens.

Soutenue le 06-07-2018

à Toulouse, INSA , dans le cadre de ECOLE DOCTORALE MECANIQUE, ENERGETIQUE, GENIE CIVIL ET PROCEDES , en partenariat avec LMDC - LABORATOIRE MATERIAUX ET DURABILITE DES CONSTRUCTIONS (laboratoire) et de Laboratoire Matériaux et Durabilité des constructions [Toulouse] / LMDC (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Philippe Charron.

Le jury était composé de Raoul François, Stéphane Laurens, Valerie L'hostis, Firas Al mahmoud, Erick Ringot.

Les rapporteurs étaient Valerie L'hostis, Firas Al mahmoud.


  • Résumé

    La protection cathodique par courant imposé (PCCI) est l’une des techniques adoptées pour limiter ou annihiler la corrosion dans le béton armé. Le but de cette thèse est de développer des revêtements suffisamment conducteurs et autonomes pour s’affranchir de l’utilisation des anodes primaires métalliques lors de la PCCI. Ce mémoire est formé de quatre parties principales :I. La première partie résume la recherche bibliographique réalisée. II. Cette partie sera consacrée à la formulation des revêtements électro-conducteurs par dispersion des poudres-pigmentaires conductrices (métallique ou carbone) dans une résine acrylique ou polyuréthane. III. L’efficacité des revêtements électro-conducteurs en tant qu’anode autonome est étudiée dans cette partie. IV. La dernière partie présente des essais de PCCI réalisés en continu pendant 6 mois sur des dallettes corrodées. Des spécimens témoins non corrodés sont aussi placés dans le même environnement sans protection cathodique.

  • Titre traduit

    Cathodic protection in reinforced concrete structures using an electroconductive coating


  • Résumé

    Impressed Current Cathodic Protection (ICPP) is one of the electrochemical techniques applied to limit or annihilate corrosion. The aim of this thesis is to develop sufficiently conductive and autonomous coatings to overcome the use of primary anodes during ICPP. This thesis is based on four main parts:I. The first part summarizes a bibliographic review of corrosion in reinforced concrete. II. This part will focus on the formulation of electroconductive coatings by mixing conductive powders (metallic or carbon) with an acrylic or polyurethane resin. III. The effectiveness of electroconductive coatings as an autonomous anode is studied in this section. IV. The last part presents ICCP tests carried out continuously for 6 months on corroded slabs. Non-corroded specimens are also placed in the same environment without cathodic protection in order to make a comparative analysis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.