The military mystique : democracies and the war on crime in Brazil and Mexico

par Anaís Medeiros Passos (Medeiros Passos)

Thèse de doctorat en Science politique. Sociologie politique comparée

Sous la direction de Olivier Dabène.

Le président du jury était Camille Goirand.

Le jury était composé de Olivier Dabène, Leonardo Avritzer, David Pion-Berlin, Carlos Schmidt Arturi, Laurent Gayer.

Les rapporteurs étaient Leonardo Avritzer, David Pion-Berlin.

  • Titre traduit

    La mystique militaire : les démocraties et la guerre contre le crime au Brésil et au Mexique


  • Résumé

    Cette thèse étudie pourquoi et comment les forces armées déploient des activités anticriminelles, et évalue l'impact de ces interventions sur les régimes démocratiques. À partir de l’institutionnalisme historique et de la théorie du choix rationnel, la thèse porte sur deux villes, Rio de Janeiro (Brésil) et Tijuana (Mexique), où les gouverneurs de l'Etat ont demandé aux militaires d’assister dans les tâches de sécurité publique entre 2007 et 2014. À partir de l'analyse des 100 entretiens semi-structurés, des archives historiques et des informations obtenues grâce à des lois sur la liberté d'information, la recherche suit les différentes phases des opérations militaires en matière de sécurité, de la prise de décision à la mise en œuvre de ces politiques. L'analyse systématique des statistiques criminels avant et après les opérations montre que ces actions ont un effet très limité sur la réduction permanente de la violence criminelle. En autre, les interventions militaires sont généralement suivies d'une série d'actions sociales susceptibles d'améliorer la réputation des forces armées au détriment de l'image des agences civiles. Finalement, la recherche montre que ces interventions militaires transforment la législation, la juridiction, la doctrine militaire et l’éducation, et entraînent des changements permanents dans la portée des activités militaires et des actions policières. En raison de ces modifications institutionnelles, les politiciens de façon générale et les gouverneurs des États en particulier sont plus que jamais tentés d’utiliser les forces armées pour obtenir des gains politiques à court terme, même au détriment de la dimension libérale de la démocratie.


  • Résumé

    This thesis investigates why and how Armed Forces deploy anti-crime activities, and it assesses the impact such interventions entail for democracies. Combining historical institutionalist and rational choice approaches, the thesis focuses on two cities, namely, Rio de Janeiro (Brazil) and Tijuana (Mexico), where the state governors requested the military to assist public security efforts from 2007 to 2014. Relying on analysis of 100 semi-structured interviews, archival sources and information obtained through freedom of information acts, this research tracks the different phases of military operations in security, from decision-making to policy implementation. The systematic analysis of criminal statistics before and after operations indicate that such actions have a limited effect on permanently reducing lethal violence. Moreover, military interventions are usually followed by a set of social actions that will potentially improve the reputation of the Armed Forces to the detriment of the image of civilian agencies. Finally, and contrary to conventional wisdom that military urban patrols are merely temporary events, the research in this thesis demonstrates that military interventions in anti-crime activities transform legislation, jurisdiction, military doctrine and education, and that they bring long-lasting changes in the scope of military and police actions. Due to institutional modifications, politicians in general, and state governors in particular, are more tempted than ever to rely on Armed Forces for short-term political gains, even at the expense of the liberal dimension of democracy.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Sciences Po [diffusion/distribution] à Paris

The military mystique : democracies and the war on crime in Brazil and Mexico


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Sciences Po [diffusion/distribution] à Paris

Informations

  • Sous le titre : The military mystique : democracies and the war on crime in Brazil and Mexico
  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 332-376
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.