Gestion du patrimoine logiciel et Cloud Computing

par Anne-Lucie Vion

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Noël de Palma et de Fabienne Boyer.

Le président du jury était Eddy Caron.

Le jury était composé de Noëlle Baillon.

Les rapporteurs étaient Daniel Hagimont, Laurence Duchien.


  • Résumé

    Dans le Cloud, peu de travaux traitent de l’analyse de l’usage réel et dynamique des logiciels consommés afin de déterminer les coûts réels engendrés et le respect des droits acquis auprès des fournisseurs de ces ressources. L’émergence de la pratique du Software Asset Management (SAM) traduit pourtant la préoccupation grandissante des industriels et des ‘Telcos’ (Entreprises de télécommunications) face à la complexité des modèles de licences dans des environnements virtualisés qui bouleversent nos usages de logiciel.La réponse des éditeurs de logiciel est souvent une incitation à ne plus suivre la consommation de licences, par le biais de contrats onéreux de consommation illimitée, rendant impossible une politique de maîtrise des coûts. Pour les utilisateurs finaux comme pour les fournisseurs de services cloud, il devient impératif de maîtriser et d’optimiser le déploiement des licences dans le Cloud.L’objectif devient celui de maitriser les besoins logiciels, au plus proche du temps réel, puis de générer des scénarii d’optimisation basés sur l’évolution de la consommation en modélisant les coûts réels afférents. Cela représente un levier de gains considérables pour tous les acteurs du cycle de vie du logiciel.Le contexte d’étude couvre l’ensemble du scope du Cloud (applications, plateformes, infrastructures et réseaux). Les travaux présentés ici s’attache à reconstituer tout le cycle de vie du logiciel, de l’achat jusqu’à la désinstallation, en intégrant les contraintes liées à sa nature ou à son usage. Nous proposons de résoudre le verrou majeur de l’identification du logiciel et de ses droits d’usage par la création et le suivi d’un tag.Nous proposons également une modélisation innovante s’appuyant sur une base de données graphe qui permet d’intégrer l’instantanéité des changements de configuration, de prendre en compte les différentes responsabilités impliquées par les niveaux de services offerts, tout en offrant la souplesse nécessaire pour supporter à la fois des modèles de licence classiques, ou à l’usage.Deux cas d’usages seront envisagés pour juger de la pertinence des modèles proposés : la gestion des licences dans un contexte de Plateforme as a Service (PaaS) et dans un cas de virtualisation de réseau (NFV).

  • Titre traduit

    Software Asset Management and Cloud Computing


  • Résumé

    Bout Cloud, only few works deals with dynamic and real usage analyse of deployed software in order to determine the true related costs, and licensing compliance with acquired rights from the software editors.However, the emergence of Software Asset Management (SAM) shows the growing concerns of the industry and carriers facing the licensing model complexity especially in virtualized environments where the software usage is disrupted.Editor’s answer consists in proposing to stop following this consumption via very expensive illimited-usage contracts. It makes impossible implementation of true cost management policies. For final users like for cloud service providers, it is crucial to manage and optimize license deployment in cloud environments.The aim is first to control Software need, as close as possible to real time, then to generate optimization scenario based on consumption evolution by cost modelization.It represents a valuable saving leverage and may let spring up new licensing model, more profitable for each software lifecycle’s stakeholders.Usage context covers all scope of Cloud (application, infrastructure and network). Our works propose to rebuild the Software life-cycle, from procurement to deinstallation, encompassing the constraints of it nature and usages. We propose to solve software identification issue by creation and monitoring of tags.Additionally, we propose an innovative modeling based on a graph database which allows instant integration of configuration changes, to take into account the different level of responsibility induced by the different level of granted services. It offers enough flexibility to handle classical licensing models as use-based model which are often more attractive for cloud-users.Two use-cases will be developed to evaluate our models ‘efficiency : the software licensing management in PaaS (Plateform as a Service) context and in NFV environments (Network Function Virtualization).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.