Dynamiques infocommunicationnelles d’une communauté connectée : une analyse des formes socioculturelles de la diaspora malgache présente sur Facebook.

par Sarah Rakotoary

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Adrian Staii.

Le président du jury était Chérifa Boukacem-Zeghmouri.

Le jury était composé de Bertrand Cabedoche.

Les rapporteurs étaient Tristan Mattelart, Fabien Liénard.


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur l’étude des pratiques infocommunicationnelles des diasporas malgaches connectées. Celles-ci se distinguent par leurs usages des réseaux socionumériques notamment dans la perspective d’entretenir des relations particulières avec leur pays d’origine mais aussi avec leur pays d’accueil. La diaspora malgache est largement présente sur un dispositif technique particulier qui est le réseau socionumérique Facebook où des formes de socialisations en ligne se manifestent. Certains membres des diasporas malgaches éparpillées dans le monde se retrouvent sur des groupes pour échanger, informer, ou tout simplement rester en contact. Ces groupes sont devenus le véritable reflet de pratiques sociales connectées à travers des échanges en ligne, et par la suite hors ligne grâce à l’organisation de rencontres. Notre question de recherche se réfère ainsi au processus d’appropriation sociale du dispositif technique que représente le réseau socionumérique. En outre, si les échanges qui se mettent en place au sein du dispositif technique permettent de mettre à jour la présence de formes socioculturelles ; il s’agit de déterminer en quoi la prégnance et la circulation de ces formes qu’elles soient en ligne ou hors ligne tendent à formaliser la construction d’une communauté connectée. Cette thèse propose ainsi de réfléchir sur le processus d’ancrage social du dispositif technique au sein d’une communauté transnationale, tout en questionnant la réalité technique du dispositif au regard des traces sociales laissées par ses usagers.

  • Titre traduit

    Infocommunicational dynamics of a connected community : sociocultural analysis of the malagasy diaspora on Facebook.


  • Résumé

    This research focuses on the infocommunicationnal practices of Malagasy connected diaspora. Indeed its uses of social networks are characterised by their need to maintain relationships with their home country but also with their host country. Malagasy diaspora has clearly invested a social network which is Facebook, where online forms of socialisation appear. Some members of the worldwide malagasy diaspora join Facebook groups in order to exchange, to inform or to keep in touch. These groups become a true reflect of online and offline social practices. Our research is about the understanding of the social appropriation process of the social network considered as a sociotechnical device. The social network supports sociocultural forms ; our work aims at identifying how these online and offline forms allow the construction of a connected community. The aim of this thesis is to explore the « social anchoring » of a technical device in a transnational community, and to understand its technical reality regarding social marks produced by users.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.