« Il romanzo multiplo ». Etude génétique des œuvres de Gesualdo Bufalino.

par Giulia Cacciatore

Thèse de doctorat en Etudes italiennes

Sous la direction de Christian Del Vento et de Alberto Cadioli.

Le président du jury était Claude Cazalé-Bérard.

Le jury était composé de Enzo Neppi, Bruno Falcetto.

Les rapporteurs étaient Claude Cazalé-Bérard, Maria Caterina Paino.


  • Résumé

    La thèse est une étude génétique des œuvres de l’écrivain sicilien Gesualdo Bufalino (1920-1996). À travers l’analyse du processus d’écriture, ce travail reconstruit la genèse des toutes les œuvres terminées par Bufalino pendant sa jeunesse et jusqu’à son exorde, en 1981, avec le roman Diceria dell’untore. Les sondages effectués dans les archives conservant les matériaux génétiques de Bufalino nous a permis d’anticiper la phase créative de Bufalino aux années 1955-65. Nous avons notamment identifié dans un roman inédit, Il guazzabuglio, qui remonte à 1977, une sorte de canevas où de réservoir, d’où l’écrivain tira des thèmes ou des séquences narratives pour d’autres œuvres. Ce roman toujours considéré comme inachevé non seulement fut complété par Bufalino, mais il fut aussi étroitement lié à la genèse des deux premiers romans, Diceria dell’untore (1981) et Argo il cieco (1984), d’une part, et avec Qui pro quo (1991) et Tommaso e il fotografo cieco (1996), le dernier roman de Bufalino qui peut être considéré́ comme sa réécriture. Les œuvres achevées et publies de 1981 jusqu’à sa mort, en 1996, ont été le résultat d’un processus créatif commencé pendant sa jeunesse et poursuivi pendant tout sa vie. La reconstruction de la genèse des ouvrages rédigés avant 1981, est accompagnée de la reconstruction de la biographie intellectuelle de Bufalino à travers l’étude des sources et documents d’archive.

  • Titre traduit

    « Il romanzo multiplo ». Genetic study of Gesualdo Bufalino's works


  • Résumé

    The thesis is a genetic study of the works of the Sicilian writer Gesualdo Bufalino (1920-1996). Through the analysis of the writing process, this study reconstructs the genesis of all the works completed by Bufalino during his youth and up until his debut in 1981, with the novel Diceria dell'untore. The research carried out in the archives which hold the genetic materials of Bufalino enabled us to date the creative phase of Bufalino in the period 1955-65. In particular, we have identified in an unpublished novel, Il guazzabuglio, dating back to 1977, a kind of canvas or reservoir, from which the writer drew themes or narrative sequences for other works. This novel, still considered unfinished, was not only completed by Bufalino, but was also closely linked to the genesis of the first two novels, Diceria dell'untore (1981) and Argo il cieco (1984), on the one hand, and to Qui pro quo (1991 and Tommaso e il fotografo cieco (1996), Bufalino’s last novel which can be considered its rewriting. The works completed and published from 1981 until his death in 1996, were the result of a creative process begun during his youth and continued throughout his life. The reconstruction of the genesis of the works written before 1981 is accompanied by the reconstruction of the intellectual biography of Bufalino through the investigation of sources and archive documents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.