De l’extractivisme au développement local : le modèle de l’opérateur territorial de ressource : le cas la petite hydroélectricité dans la région du Lac-Saint-Jean au Québec, Canada

par Lucas Durand

Thèse de doctorat en Geographie

Sous la direction de Bernard Pecqueur.

Le président du jury était Irène Hirt.

Le jury était composé de Bernard Pecqueur, Marc-Urbain Proulx, Gilles Debizet.

Les rapporteurs étaient Geneviève Pierre, Marc-Urbain Proulx.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les modalités d’appropriation de l’exploitation de ressource naturelle par des acteurs territoriaux. Nous faisons ici l’hypothèse de l’existence d’un opérateur territorial, défini comme une organisation construite par des acteurs localement ancrés afin de transformer une ressource extractiviste en une ressource territoriale. Cette hypothèse est ici travaillée par une étude de cas autour de deux projets de mini-centrales hydroélectriques dans la région du Lac-Saint-Jean (Québec, Canada) portées par les autorités municipales locales et la communauté autochtone Innue. Le développement régional du Lac-Saint-Jean, comme l’ensemble des régions ressources canadiennes, se caractérise en effet par la prédominance de sociétés industrielles exogènes qui exploitent les ressources naturelles vers un marché et des besoins extérieurs au territoire, au sein de circuits marchands mondialisés. La thèse s’articule ainsi en deux parties. La première partie pose le cadre théorique et contextuel de la réflexion. Elle aboutit à la formalisation de plusieurs formes d’opérateur et à la définition des caractéristiques d’un opérateur territorial. Elle présente également l’extractivisme comme modèle de développement historique des régions ressources québécoises à travers le cas de la filière hydroélectrique au Lac-Saint-Jean. L’analyse du cas d’étude retenu intervient au cours de la seconde partie. Les résultats soulignent que la structuration en opérateur territorial permet aux acteurs locaux de construire une gouvernance territoriale de la ressource tout au long des différentes étapes du projet. L’opérateur territorial se singularise également par sa capacité à capter l’ensemble des revenus de la production et à les redistribuer au sein d’une économie territoriale. Enfin, il s’efforce de construire la spécificité de la ressource, c’est-à-dire de l’articuler dans le cadre d’un projet de territoire à d’autres ressources présentes localement. L’opérateur territorial s’avère ainsi un outil puissant d’appropriation d’une ressource historiquement extractiviste par des acteurs territoriaux.

  • Titre traduit

    From extractivism to local development : the model of the territorial operator of resources : the case of small hydropower in the Lac-Saint-Jean region of Quebec, Canada


  • Résumé

    This thesis is about the process of appropriation of natural resource exploitation by territorial actors. We analyse the impact of the extraction of resources by territorial operators, defined as an organization established by local actors with a view to transforming a extractive resource into a territorial resource. The chosen case study is the hydroelectricity sector in the Lac-Saint-Jean region in Quebec Province, Canada. We focus on two hydroelectric projects that were led by local municipal authorities and the Innu First Nation community. The regional development of Lac-Saint-Jean, like other Canadian “natural resource regions”, is characterised by the predominance of exogenous industrial enterprises exploiting natural resources. Revenues from resource production have been found to only marginally benefit the wider region. The thesis is divided into two parts. The first part of this thesis outlines the theoretical and contextual framework for analysis. It enables the categorisation of several types of operator and the definition of the characteristics of a territorial operator. It also introduces both institutional and local contexts of the case study, particularly the conventional model of natural resource exploitation in Canada and the Lac Saint-Jean region. The second part provides a detailed analysis of the case study. The findings underline that the territorial operator model can allow local actors to establish regional governance over extractive resources throughout the different stages of resource production. The territorial operator is also characterised by its capacity to capture the revenues from production and to redistribute these revenues across the regional economy. Finally, territorial operator leads to create the specific attributes of a resource, thereby enabling its use locally alongside other types of resources in the framework of a regional project. The regional operator model is thus found to be a powerful model for the territorial appropriation of a natural resource.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?